6
Les Fleurs du Passé

par Den d Ice le mar. 9 avril 2013 Staff

Les éditions Komikku proposent cette fois-ci un genre différent, bien plus sentimental avec Les Fleurs du Passé de Haruka Kawachi. Cette série de 4 volumes nous plonge dans le quotidien d'Hazuki, un jeune homme travaillant chez une fleuriste, Rokka. Bien que cette dernière ne soit pas bien âgée, le destin a fait d'elle une jeune veuve se consacrant uniquement sur son travail. Mais Hazuki ne travaille pas à ses côtés pour rien, il est amoureux de cette âme innocente, qui ne semble pas faire attention à lui. Ajoutez à cela une petite touche fantastique : notre héros a la capacité de voir et de communiquer avec feu le mari de la belle fleuriste, Shimao, qui n'est pas prêt à se faire "voler" sa femme. La conquête du cœur de la jolie veuve s'annonce des plus difficiles...

L'histoire, touchante, a tout de suite captée mon attention. Le sujet de l'amour n'est certes pas original, mais le contexte douloureux rend cette potentielle histoire sentimentale d'autant plus belle et fragile. De plus, face à ce type de sujet, si la mise en scène est percutante, le lecteur sera moins regardant sur la qualité graphique. De ce point de vue, on ne peut pas dire que l'esthétisme soit la qualité première de l'auteure...

Le trait d'Haruka Kawachi est loin d'être à la hauteur d'une si belle histoire. Il s'avère très fin et manque cruellement de grâce. Il est d'ailleurs possible que certains d'entre vous trouvent quelques dessins mal réalisés de part un souci de précision.
Le fait d'avoir choisi un héros aux yeux a moitié ouverts comporte aussi son lot de soucis. Très souvent Hazuki vous paraîtra mono expressif et les plans rapprochés soulignant un sentiment fort perdent de leur impact.
Autre point noir, on notera un manque de dynamisme dans le découpage des cases. L'histoire présentée est a 1000 lieues d'un shonen d'action. Afin de pallier une certaine mollesse, il aurait été judicieux de proposer (quand la situation l'exige bien sur) un découpage plus incisif afin de dynamiser ces scènes "choc".

Rassurez-vous malgré ce listing de points négatifs, tout n'est pas à jeter aux ordures dans Les Fleurs du Passé. Au-delà de l'histoire très intéressante, on appréciera le trio de personnages et la façon dont l'auteure a su exploiter leurs mentalités. Humains, chacun des protagonistes agit de façon très réaliste et exprime à la fois un contraste fort de peur et d'espoir. On est bien loin de stéréotypes, et malgré la situation quelque peu particulière, il est aisé de s'identifier à Hazuki, Shimao ou Rokka.

Côté édition, tout comme L'île Infernale, Komikku a une fois de plus assuré que cela soit au niveau de l'orthographe, du choix du papier ou de la couverture. Komikku soigne ses mangas, cela se voit et se ressent, et nous ça nous fait bien plaisir.

En bref, ce premier tome a son lot de bonnes et de mauvaises choses. Ceci dit, ce premier opus a un scénario suffisamment fort pour vous intéresser à lui. Si vous êtes amateur de belles histoires d'amour et que l'aspect graphique ne vous rebute pas, il y a fort à parier que vous y trouviez votre compte. Affaire à suivre au prochain tome.

En bref

6
Les Fleurs du Passé
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire