8
Jojo's Bizarre Adventure - Steel Ball Run

par chris936 le mar. 19 févr. 2013 Staff

Steel Ball Run, 7ème partie de Jojo's Bizarre Adventure, est enfin disponible chez nous.
Très souvent considérée comme la meilleure partie de cette longue saga, cette saison est en fait assez particulière. En effet, elle ne se place pas directement dans la continuité de Stone Ocean (6ème partie de Jojo's Bizarre Adventure) puisqu'elle se déroule en 1890, c'est-à-dire 120 ans plus tôt. De plus, l'histoire se déroule ici dans un univers alternatif dont l'existence est justifiée par la fin de Stone Ocean.

Si tout cela peut paraître (très) compliqué pour ceux qui ne connaissent pas Jojo's Bizarre Adventure, il faut d'emblée rassurer ces derniers : rien de tout ceci ne semble avoir d'importance. Les fans de la saga seront ravis de pouvoir faire ce genre de liens, mais ça n'a finalement aucun impact sur la bonne compréhension de l'histoire, qui est d'ailleurs extrêmement simple.

A priori, le scénario de Steel Ball Run ressemble assez bien à celui de Run Day Burst (éditions Ki-Oon) : nous assistons à une gigantesque course que se disputeront une flopée de candidats assez spéciaux. Le but est donc ici de traverser les Etats-Unis de bout en bout, sans jamais changer de monture (rappelons au passage que nous sommes en 1890 !), ce que vont tenter de faire des milliers de coureurs.
Dès le tome 1, on constate que les noms de certains candidats ne nous sont pas inconnus (au contraire, ils ont même de quoi faire rêver les adeptes de Jojo's !) : Jayro Zeppeli, Diego "Dio" Brando et Johnny Joestar sont de la partie. Les fans devraient donc être aux anges, puisque c'est la 1ère fois depuis la fin de la 1ère partie de Jojo's qu'une de ses saisons réunit des membres de ces 3 familles emblématique de la saga.

Il est utile de préciser au passage que ce n'est pas une faute de frappe : oui, en français, le héros sera bel et bien appelé "Jayro" et non "Gyro" comme il l'aurait dû. Un choix aussi grossier qu'injustifiable que l'on doit au traducteur, dont le nom n'apparaît d'ailleurs même pas dans le manga. Un faux pas qui est de taille, car il s'agit tout de même du nom DU personnage central, et qui sera donc, à juste titre, jugé impardonnable par les fans de la série, mais l'objet de cette critique n'est pas de polémiquer sur ce sujet.

Pour l'heure, il faut avouer qu'il est assez difficile de savoir à quoi s'attendre dans Steel Ball Run : le manga se présente comme une "simple" course, même si les connaisseurs auront déjà pu repérer quelques-uns des fameux "stands", ces pouvoirs qui ont fait le succès de Jojo's.
Va-t-on se concentrer avant tout sur la course ou bien cette dernière ne sera-t-elle qu'un prétexte à faire s'affronter des manieurs de stands ? Impossible à dire pour l'instant, mais ce qui est sûr, c'est que le potentiel de cette nouvelle partie de l'histoire est énorme. Reste à voir comment l'auteur va choisir de l'exploiter...

Une dernière question pour terminer : faut-il avoir lu le reste de la saga pour pouvoir entamer Steel Ball Run ? La réponse semble plus difficile à apporter que pour les autres saisons. D'un côté, il est certain que Steel Ball Run est vraiment à part, vu qu'il se déroule dans un univers alternatif. La compréhension de l'histoire peut donc être parfaite sans rien connaître de Jojo's Bizarre Adventure. Mais d'un autre côté, les références (ou plutôt les clins d'oeil) semblent relativement nombreuses, à commencer par les noms des 3 personnages principaux. Du coup, il est clair que le lecteur averti verra son plaisir décuplé rien qu'en lisant certains noms comme "Dio" ou en voyant que l'existence des stands est déjà suggérée, choses qui, à l'inverse, ne seront même pas relevées par le profane.
Pour profiter à 100% de Steel Ball Run, il semble donc qu'il soit préférable de lire les 80 tomes qui le précèdent. Mais si le but est simplement de lire un bon manga, lire ce titre sans rien connaître de la saga reste tout à fait concevable.

En bref

Pour l'heure, il faut avouer qu'il est assez difficile de savoir à quoi s'attendre dans Steel Ball Run : le manga se présente comme une "simple" course, même si les connaisseurs auront déjà pu repérer quelques-uns des fameux "stands", ces pouvoirs qui ont fait le succès de Jojo's. Va-t-on se concentrer avant tout sur la course ou bien cette dernière ne sera-t-elle qu'un prétexte à faire s'affronter des manieurs de stands ? Impossible à dire pour l'instant, mais ce qui est sûr, c'est que le potentiel de cette nouvelle partie de l'histoire est énorme.

8
Jojo's Bizarre Adventure - Steel Ball Run
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire