6
Black Butler

par ivan isaak le dim. 17 juin 2012 Staff

Quand Black Butler se la joue Détective Conan avec une série de meurtres en huit clos, le titre de Yana Toboso perd une grande partie de son identité, et par là même de son intérêt...

Outre le pseudo coup de théâtre du tome précédent, auquel personne ne peut croire et qui rend un très grand nombre de passages de ce volume peu crédibles (en effet, chaque réaction de Ciel sonne affreusement faux, étant donné qu'il est évident qu'il connait le fin mot de l'histoire...), l'enquête menée n'est pas vraiment captivante et son intérêt pour la suite de l'histoire semble pour le moins faible. On suit donc les évolutions de l'enquête, son avancée, ses conclusions, sans réelle passion.

Mais Black Butler ne serait pas Black Butler sans quelques surprises, notamment concernant l'identité de cet étrange pasteur. Et les questions, nombreuses, apparues suite à l'enquête devraient trouver leurs réponses dans le prochain volume, qui selon toute vraisemblance offrira un contenu plus captivant et passionnant.

Assez fade, ce 10ème tome de Black Butlerest pourtant loin d'être mauvais et pourrait annoncer un 11ème de bien meilleure qualité. Un coup de mou sans doute temporaire.

En bref

6
Black Butler
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire