7
Le Gourmet Solitaire

par Lelouch le ven. 27 avril 2012 Staff

Le gourmet solitaire de Jirô Taniguchi et Masayuki Kusumi.

Son nom on l’apprend au détour d’une page ou par chance il est en conversation sinon on ne saurait rien de ce personnage –M. Inogashira-. C’est un homme, ayant une profession qui l’oblige à se déplacer et à manger seul et dans des lieux divers. Il a une préférence évidente pour les petits restaurants.

Les 18 chapitres correspondent à un plat, à un lieu, à un restaurant, à un « conbini » (superette ouverte 24h/24, à un marchand ambulant.... Le protagoniste voyage mais on se sait pas pourquoi et il mange voila le centre de ce manga. La nourriture est un thème récurant chez Taniguchi comme dans « les années douces » (paru également chez casterman).

C’est un manga qui peut se lire au compte goute et cela est même conseillé pour mieux savourer les nombreux plats. A noter également, qu’il ouvre l’appétit !
L’histoire peut paraitre simple et elle l’est car le système est répétitif avec toujours le même contexte : il a faim, c’est l’heure du déjeuner, il y a un resto pas loin, il va manger…. Mais la description des plats à chaque fois est vraiment bien faite. Ce manga dégage une certaine stabilité, tout est constant se qui peut apparaitre comme légèrement réducteur dans une histoire. Pour mieux percevoir cela, il faut considérer ce travail comme un enchaînement de scènes interchangeables.

Pour ce qui est des dessins, on retrouve toujours le style de Taniguchi avec des décors parfaitement dessinés, les plats –comme dit précédemment- sont très réalistes et les personnages ont toujours le même air un peu monotone.

Edité sous le label « Sakka » de Casterman, ce manga est dans le sens original de lecture et la qualité général e est bonne (papier épais…).

Soulignons les annotations en bas de page : explication du titre de chaque chapitre, du lieu… Et la présence d’une postface qui est en faite un chapitre supplémentaire écrit par Masayuki Kusumi d’où vient l’idée.

En bref

7
Le Gourmet Solitaire
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire