8
Code : Breaker

par chris936 le dim. 1 mai 2011 Staff

Ce tome 2 est l'occasion de faire la connaissance d'un 2ème Code:Breaker du nom de Toki. Celui-ci et Ôgami vont devoir collaborer lors d'une mission d'une ampleur un peu plus grande que d'habitude. Une grande personnalité politique serait en effet mêlée à une immonde histoire de trafic d'organes...

Akimine Kamijyô a toujours su créer des personnages très charismatiques (c'était déjà le cas dans Samurai Deeper Kyo) et elle le confirme dans son nouveau manga. Toki est en effet au moins aussi classe et puissant qu'Ôgami. Les 2 Code:Breakers déjà rencontrés sont donc une vraie réussite et, dans ces conditions, on a terriblement hâte d'en rencontrer d'autres, d'autant plus qu'on apprend dans ce second volume combien ils sont et qui tire les ficelles derrière eux. Mais tout cela n'est que simplement mentionné et on ignore encore des tas de choses. Le mystère s'épaissit d'ailleurs encore davantage lorsqu'un fragment du passé d'Ôgami refait surface. Bref, si on a droit à quelques vagues éclaircissements sur certains points, beaucoup d'autres demandent encore des explications.

Voici donc un tome 2 qui confirme les qualités du 1er. Bien que pas foncièrement original, Code:Breaker est un manga très agréable à lire et qui peut compter sur ses personnages pour séduire les lecteurs (malgré quelques discours parfois assez naïf de la part de Sakura, l'héroïne). Assez sombre dans l'ensemble, la série connaît tout de même quelques moments plus légers et un peu d'humour pour souffler un peu. Comme le tome précédent, ce volume-ci se termine sur scène riche en suspense et qui fera qu'on se jettera sur la suite dès sa sortie.

En bref

8
Code : Breaker
chris936 Suivre chris936 Toutes ses critiques (731)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire