8
Negima !

par ivan isaak le lun. 6 sept. 2010 Staff

A la demande de Negi et de ses camarades, Rakan raconte les évènements passés qui ont fait de Nagi Springfield un héros dans le monde magique.

Rakan poursuit et finit donc son récit de la bataille menée par l’Ala Rubra. Mais alors que nos amis ne se doutent de rien, l’Asuna qui est à leur côté n’est en fait qu’une copie, la vraie ayant été kidnappée par les membres du groupe de Fate. Du côté du tournoi, Negi et Kotaro arrivent en finale mais vont voir se dresser face à eux un obstacle qui semble insurmontable…

26ème tome pour Negima donc et il semble bien que désormais le titre ait trouvé un rythme de croisière digne d’un très bon shônen. Avec sa dose de personnages charismatiques (Negi est vraiment classe lorsqu’il utilise la magie des ténèbres, Rakan ayant le petit plus très appréciable également), ses combats parfaitement chorégraphiés et mis en scènes, son dessin dynamique, efficace et avec des décors détaillés, son humour, certes souvent ciblé fan-service mais parfois très drôle tout de même, et un scénario qui tient désormais la route, avec des rebondissements tantôt efficaces, tantôt surprenants, Negima est devenu depuis quelques tomes un très bon shônen, chose qu’il était impossible d’imaginer il y a 5-6 volumes. Ne boudons donc pas notre plaisir et profitons de ce que Ken Akamatsu nous propose de meilleur, en espérant que cela dure… Ce 26ème volume se termine sur le début d’un combat que l’on espère épique et même si le résultat ne bouleversera pas forcément la série, il n’est pas dénué d’intérêts annexes, loin de là.

Poursuivant encore dans la lignée des précédents tomes, Negima se lit désormais comme tout bon shônen, avec plaisir et envie. On attend donc la suite avec une certaine impatience, en croisant les doigts pour que le niveau actuel se stabilise, voire mieux…

En bref

8
Negima !
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire