8
Black Butler

par ivan isaak le sam. 14 août 2010 Staff

A la recherche de Jack l’éventreur, Ciel et Sebastian surveille la maison de la dernière victime supposée. Il découvre alors l’identité de l’assassin…

Sebastian doit faire face à Grell Sutcliff, le shinigami qui jouait le rôle du majordome de dame Red, la tante de Ciel. Alors que le combat entre le diable et le dieu de la mort est âpre et disputé, on en apprend un peu plus sur les raisons qui ont poussé Angelina à agir ainsi. Et alors que Sebastian est sur le point d’en finir avec le shinigami, il est interrompu…

Ce troisième tome de Black Butler voit donc s’achever l’histoire sur Jack l’éventreur. Ciel Phantomhive semble avoir un destin tragique et outre son passé, celui de sa tante l’est tout autant… Sans concession, le titre offre, au milieu de quelques scènes humoristiques, un climat pesant et allant parfaitement avec la couleur prédominante du titre, le noir. On ne connait pas encore les détails du contrat passé entre Sebastian et Ciel ni la fonction officielle des Phantomhive au service de la reine mais le jeune garçon semble avoir une lourde responsabilité sur les épaules. Une fois cet « arc » terminé, des chapitres plus calmes attendent le lecteur avec les 13 ans du maitre et une épreuve imposée par sa future belle-mère. Graphiquement, l’ensemble est vraiment très bon avec un style et une atmosphère propre au titre.

Avec une histoire construite à cheval sur 2 tomes, Black Butler nous montre que le titre est loin d’être dénué de qualités et que la suite pourrait bien s’avérer très intéressante. En tout cas, Black Butler a tout du shônen pouvant séduire les filles, et cela a l’air de parfaitement fonctionner lorsque le voit le succès du titre et la proportion de demoiselles le possédant… A suivre.

En bref

8
Black Butler
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire