10
Daisy

par Capricorn le lun. 23 juin 2014

Voici un manga très touchant et engagé. Daisy, c'est l'histoire d'amies lycéennes qui doivent faire face aux suites de l'accident nucléaire de Fukushima de mars 2011.

En mars 2011, le Japon est touché par une triple catastrophe désastreuse : un séisme, un tsunami et un accident nucléaire. J'ai vu le pays de mes rêves complètement anéanti sous mes yeux, devant mon poste de télévision. Trois ans plus tard sort en France Daisy, le premier manga shojo sur l'accident nucléaire de Fukushima. Shojo certes, mais pas léger pour autant. Les traits ressemblent à ceux des manga pour filles mais les thèmes abordés n'en sont pas moins très sérieux et véridiques. La mangaka pose les bonnes questions et aborde les sujets qui nous questionnent : que deviennent les amitiés face à de telles situations ? que deviennent les agriculteurs qui dépendent de la culture de leurs rizières ? comment les Japonais perçoivent-ils les habitants de Fukushima ? faut-il quitter la ville ou participer à sa reconstruction ? les familles se brisent-elles ? Reiko Momochi a réuni de nombreux témoignages de lycéens qui ont vécu les catastrophes ; nous ne pouvons que saluer son travail qui lui a permis de créer un manga puissant dans sa justesse, dans ses révélations et dans ses émotions.

Daisy est un excellent outil pour en apprendre plus sur les conséquences de la triple catastrophe du Japon de 2011. De l'intérieur, les lycéens sous le crayon de la mangaka vivent des situations toujours plus touchantes les unes que les autres pour parfois nous déchirer le coeur ou au contraire, nous insuffler une dose d'optimisme.

Les personnages sont justement dosés et ont chacun une histoire poignante à raconter. On attend du tome 2 des dénouements aussi touchants que la personnalités des lycéens racontés dans ce premier tome.

Daisy est à remettre entre toutes les mains, comme un devoir de mémoire.

En bref

10
Daisy
Capricorn Suivre Capricorn Toutes ses critiques (24)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire