7
Coups d'Eclat

par yeong le mar. 2 oct. 2012 Staff


Avis personnel :

[i]Coups d'éclat[/i] est un recueil de 5 histoires courtes d'abord prépubliées dans différents magazines entre 1969 et 1972.
Histoires

Aspect : Le format est particulier (24x17), la couverture est déjà assez noire. Le manga fait environ 110 pages. Il y a une postface expliquant le gekiga et une biographie de l'auteur. Les dates de publications des histoires sont précisées à la fin de celles-ci. Adrian Tomine signe la préface.

Dessin : Le trait dans le style gekiga date des années 70' mais reste approprié pour présenter ces histoires courtes. L'auteur travaille subtilement les ambiances et les expressions de ses personnages.

Scénario : Les 5 histoires peuvent se résumer ainsi (bouh, un lien wiki [url]http://fr.wikipedia.org/wiki/Coups_d'éclat)[/url]:
Un grand coup, janvier 1972, 20 pages
Sabur? Hanayama va bientôt partir à la retraite. Déprimé à l'idée de devoir passer ses journées avec sa femme qui ne s'intéresse qu'à sa pension, il décide de dépenser tout son argent avec des femmes et ainsi de tromper sa femme pour la première fois. N'arrivant pas à ses fins, il décide de dépenser son argent et une avance sur sa retraite en jouant aux courses.
Mademoiselle Okawa, sa secrétaire, l'invite alors à dîner. Elle vient de rompre avec son ami, celui-ci ayant décidé d'en épouser une plus riche.

Occupé, mars 1970, 12 pages
Mr Shimokawa, jeune mangaka spécialisé dans les kodomos pour enfants, apprend que la publication de sa série est arrêtée. Alors qu'il se trouve dans les toilettes, ils découvrent sur les murs des dessins obscènes qui l'intriguent. Plus tard, il est interpellé par l'éditeur d'un magazine pour adultes, Burei magazine, qui lui propose de travailler pour lui.

Nos chemins se séparent, février 1970, 24 pages
Ken est ivre dans un bar. Alors que les propriétaires du bar l'emmènent dans une chambre pour qu'il se repose, il repense à un évènement survenu alors qu'il était au collège. Un jour où il se rend chez son ami, Yoshio, il surprend la mère de celui-ci en train de faire l'amour avec un homme. Cette vision le bouleverse.

Who are you ? Le scorpion, décembre 1969, 20 pages
Matsuda est récemment sorti de prison où il séjournait pour être entré dans une base américaine dans le but d'y voler un pistolet. Il travaille à présent sur un chantier, sous l'autorité d'un chef qui ne l'aime pas et qui a une aventure avec l'une de ses employés. Il est marié avec une femme qui le trompe. Un jour, il trouve un scorpion dans une boîte de conserve et décide de le garder.

La nourrice, mai 1970, 16 pages
Akemi est aux petits soins avec son mari qui prépare le concours du meilleur premier roman d'une revue littéraire. Elle l'entretient tellement qu'il se sent comme son animal de compagnie, dépendant d'elle et incapable de s'occuper de lui-même. Il décide alors de partir et de trouver un travail.

Toutes ces hsitoires sont littéraires par leurs thèmes et leurs profondes psychologies des tourments, Tatsumi décrit des solitudes, familiale ou conjugale, avec une sensibilité qui impressionne.
A chaque fois, Tatsumi parvient en quelques planches à donner corps et c?ur à ses créations et à toucher le lecteur.

Conclusion : Tatsumi s?intéresse au genre humain et il arrive à créé une compassion pour les tourments de l'âme que subissent ces personnages. Manga à conseillez, à ceux et celles qui aiment les histoires courtes, le style gekiga et les éditeurs peu classiques.

En bref

7
Coups d'Eclat
yeong Suivre yeong Toutes ses critiques (232)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire