Critique Manga Shy #20

8
Shy

par Tampopo24 le mar. 9 juil. 2024 Staff

Quand la colère fait vaciller

Malgré son manque de succès chez nous, je trouve vraiment que Shy est
l’un des shonen de superhéros les plus intéressants qui a été écrits
car il propose un tout nouvel angle, rarement abordé, l’incarnation des
émotions des personnages dans leur pouvoir. Un mélange entre Vice Versa et My Hero Academia des plus singuliers !

C’est d’ailleurs le grand moteur de ce
tome où comme le suggère la couverture nous allons suivre l’affrontement
de Furax et Mian Long, tous deux très en colère. Le premier l’incarne
littéralement à travers même le prénom qu’on lui a donné. Le second la
cache plus dans un faux calme apparent qui ne demande qu’à céder. Et il
cède ici de la plus belle des façons ce qui lui permet de vraiment s’y
confronter et nous aussi, nous faisant réfléchir en profondeur sur les
racines de la colère et de son expression.

La voilà l’originalité de ce titre !
Bukimi Miki creuse vraiment ses personnages et ce qui les porte là où
nombre de shonen passent vite dessus pour aller droit vers le combat.
Combat il y a ici mais ce n’est que pour soutenir la recherche
approfondie que l’autrice fait sur chacun d’eux, qui il est, ce qui le
trouble, ce qui est à l’origine de son pouvoir ou de son rôle de
méchant. Il y a une vraie réflexion aboutie à chaque fois. Alors les
thèmes peuvent paraître simples et bateaux, mais c’est juste parce
qu’ils font écho à ce qu’on vit et je trouve cela très malin pour le
coup.

J’ai donc été touchée une fois de plus
par les histoires des personnages ici présent, même si parfois la
narration m’a un peu perdue. J’ai aimé découvrir qui est Mian Long, sa
relation avec sa famille, sa mère et qui il est au fond de lui, ses
questionnements notamment sur l’image qu’il donne et celui qu’il
aimerait être. J’ai été touchée également par l’histoire de Furax et son
petit air de Rémi sans famille, ça fonctionne toujours avec
moi et j’aime ces histoires de rédemption où le masque se fend au
dernier moment et où on découvre la vraie belle personnalité des gens
derrière. C’est émouvant.

En bref

L’autrice nous a offert un très beau duel en miroir dans ce nouveau tome avec un duo inattendu et pourtant se faisant magnifiquement écho. Elle traite du sujet de la colère et de la quête de soi une fois de plus avec émotion et justesse, mêlant à merveille psychologie et grande aventure de superhéros. Je regrette vraiment que la série n’ait pas plus de succès en France…

8
Shy
Positif

Un shonen original

Une vraie réflexion sur les personnages, leur identité, leur pouvoir, leur psychologie

Le traitement du thème de la colère ici

Un duo / duel émouvant

Negatif

Une saga qui s'étire un peu en longueur

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1730)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire