Critique Manga Quartier Lointain #1

8
Quartier Lointain

par damss le sam. 26 nov. 2022 Staff

Une réédition en VO pour Quartier lointain

Cette nouvelle édition permet de replonger dans cette
histoire magnifique et improbable de Jirô Taniguchi. L’histoire est simple, un
père de famille traverse la crise de la quarantaine et remet en question son
couple et sa famille, ne se trouvant pas heureux. Après une soirée alcoolisée,
il va s’évanouir et se réveiller 30 ans dans le passé, dans le corps de lui
enfant. Il va ainsi revivre son enfance et en apprendre davantage sur ses
parents…

Cette histoire est délicieuse. L’idée même de pouvoir
revivre sa quatorzième année avec l’expérience acquise de quarante ans est
assez drôle. Le héros, une fois le malaise passé, va se prendre au jeu de redécouvrir
cette époque et surtout tenter de comprendre ce qui a pu pousser son père à
quitter sa famille du jour au lendemain sans jamais plus donner de nouvelles.
Evidemment, ses actes aujourd’hui vont être différent de l’époque et ses actions
vont modifier son histoire, ses fréquentations et ses résultats. Y aura-t-il
des conséquences ?

C’est donc ce double axe que nous suivons avec curiosité, savoir
si ses actes aujourd’hui entraîneront des modifications dans son futur, et
savoir s’il pourra empêcher son père de quitter le foyer qu’il a construit. De
plus, au-delà de cette trame qui tient en haleine, il y a les personnages,
complexes, qui évoluent et qu’on apprend peu à peu à connaître et à comprendre.
Ce père de famille, redevenu adolescent, va apprendre à mieux connaître sa famille
en portant un regard adulte à des situations qu’il voyait enfant, et il va
également faire un transfert sur sa propre famille aujourd’hui, essayant de comprendre
ce qui le tient désormais éloigné de ceux qu’il a chéri jusque-là.

Côté dessins, Taniguchi a toujours eu une plume agréable et
détaillée avec des visages expressifs. Le noir et blanc passe très bien mais on
apprécie ces quelques pages couleurs ponctuent parfois la lecture.

L’édition en elle-même apporte le sens de lecture original, rien
à redire là-dessus. Le seul bémol reste encore et toujours la qualité. L’édition
que j’avais avant était cartonnée (Je l’ai prêtée, on ne me l’a jamais rendue
^^’’), avec une couverture rigide, et un marque page qui je trouve apportaient
un gage de solidité et de qualité. Ici, c’est une couverture souple, légèrement
cartonnée avec une image en couleur collée sur le devant de la couverture. Je
trouve une nouvelle fois cela dommage pour un auteur comme Taniguchi.

Cela ne gâche en rien la lecture et Quartier Lointain reste
un manga à posséder absolument dans sa bibliothèque, si vous ne le connaissez
pas encore, foncez !




En bref

L’édition en elle-même apporte le sens de lecture original, rien à redire là-dessus. Le seul bémol reste encore et toujours la qualité. L’édition que j’avais avant était cartonnée (Je l’ai prêtée, on ne me l’a jamais rendue ^^’’), avec une couverture rigide, et un marque page qui je trouve apportaient un gage de solidité et de qualité. Ici, c’est une couverture souple, légèrement cartonnée avec une image en couleur collée sur le devant de la couverture. Je trouve une nouvelle fois cela dommage pour un auteur comme Taniguchi. Cela ne gâche en rien la lecture et Quartier Lointain reste un manga à posséder absolument dans sa bibliothèque, si vous ne le connaissez pas encore, foncez !

8
Quartier Lointain
Positif

Une tranche de vie fantastique à découvrir

Une histoire prenante et poignante

Sens de lecture en VO

Negatif

L'édition aurait pu être de meilleure qualité

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1131)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire