Critique Manga Ranking of Kings #3

10
Ranking of Kings

par juju le dim. 25 sept. 2022 Staff

Bojji dans le royaume des enfers

J’arrive pas trop à expliquer le fait que j’adore cette série. J’ai rattrapé mon retard avec la lecture des tomes 2 et 3. Je les ai enchainés, totalement pris dedans.

Je vous mets le résumé de la quatrième de couverture : attendrie par les efforts et la détermination sans faille de Bojji, la reine Hiling consent à le laisser partir en voyage, avec quelques conditions... C’est donc accompagné de Domas, son maître d’armes, et de Hokuro, un jeune soldat maîtrisant la langue des signes, que le petit prince quitte le château. Le groupe fait route sans trop d’encombres et parvient jusqu’à la porte des Enfers, dont on dit qu’elle mène au royaume des morts. Là, alors que Bojji se pensait en sécurité, il est confronté à une douloureuse trahison...

Qu’est-ce qu’il attachant ce petit personnage, il est plein de courage, il n’a peur de rien et souhaite plus que tout pouvoir être plus fort. C’est véritablement un modèle à suivre. Ce volume met en scène d’ancien personnage comme Ombre, qui refait surface et heureusement pour Bojji, celui-ci le protège coute que coute. Il me fait vraiment penser à Luci dans le dessin animé de Matt Groening « Désenchantée ». Mais aussi de nouveaux personnages, les frères du royaume des enfers, Desha et Despa. Desha est d’ailleurs le deuxième roi au classement des rois, un vrai modèle pour Bojji mais c’est finalement son frère Despa qui va retenir son attention et même devenir son apprenti mais quel suspense cette fin de volume, on tourne les pages à une vitesse et RAAAAaaah, aucune information nous est données.

En parallèle, et surtout en début de volume, on retrouve Daida qui lui aussi souhaite devenir plus fort et accepte l’offre du miroir magique. Miroir magique qui va enfin se révéler dans les prochains volumes, c’est pour le moment un mystère total. Les deux frères poursuivent leur quête chacun de leur côté. 

Un tome 3, centré sur le voyage de Bojji et sa quête de devenir plus fort. Une série qui me plait énormément, j’aime tous les passages sans textes et découvrir comme Bojji un monde silencieux. Bojji risque fort d’être un personnage emblématique. Un véritable coup de cœur.

En bref

"la solitude est une épice indispensable à la réussite"

10
Ranking of Kings
Positif

Un Bojji extraordinaire

La quête quasi identique des deux frères

Un Ombre retrouvé

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (385)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire