Critique Manga Deadpool - Samurai #1

7
Deadpool - Samurai

par MassLunar le lun. 29 août 2022 Staff

Quand Deadpool se paye une petite tranche de manga...

Forte tête insolente et brutale chez Marvel, le turbulent Deadpool s'est forgé une place dans l'univers des superhéros en tant qu'antihéros psychopathe adepte de l'humour méta tailladant à tout va entre deux flots de répliques détruisant allégrement le quatrième mur ! 

Et voilà que notre sympathique taré psychopathe s'invite dans le monde du manga. Ce n'est pas la première fois qu'un "super"héros américain traverse les continents , reste à savoir si le contenu n'est qu'une extension commerciale visant à réunir à la fois les fans des comics et les fans de manga ou si cette retranscription made in manga peut se suffire à elle-même et à nous apporter une agréable surprise. Une question dont chacun choisira sa réponse au fond car le plus important dans ce premier volume de Deadpool Samurai , c'est qu'on se paye une bonne tranche de divertissement au risque de faire un peu de surplace en terme de crétineries façon Deadpool.

Pour sa première escapade en manga, on passe un bon moment aux côtés de Deadpool qui s'amuse constamment à se moquer du support manga en lui-même que ce soit au niveau des doubles-planches, du travail du dessinateur, de la pauvre imagination du scénariste... En somme, les amateurs de l'humour tout en autodérision de Deadpool trouveront sans problème leur compte dans cette aventure manga qui est aussi bourré de références allant de Dragon Ball à Demon Slayer en passant par Baki . Des références tout droit issues de la bouche-même de notre antihéros qui s'avère être aussi un gros fan de manga. Ainsi, le duo Sanshiro Kasama au scénario et Hikaru Uesugi au dessin nous offre un contenu séduisant pour les fans de manga tout en trempant dans l'insolent verbiage du déjanté Mr.Pool. 

Sans surprises, notre antihéros passe constamment son temps à briser le quatrième mur ou déchirer la quatrième page. Un choix logique et respectueux en somme qui ne dénature jamais le personnage. Mais plus que Deadpool, ce manga offre un bel étalage de la galerie Marvel avec une présence non négligeable de guest-stars tel qu'Iron Man, Captain America ou encore Hulk. 

Le problème, c'est qu'en voulant trop jouer la carte de l'autodérision, on finit par se moquer totalement du scénario lui-même. D'ailleurs, l'un des gags un peu lourdingue de ce premier tome est la propension de Deadpool à se moquer totalement des clichés scénaristiques. C'est drôle une fois mais sur la continuité du premier tome, cela finit un peu par lasser. Même si il est généreux en terme d'action et d'humour (surtout pour les fans de Deadpool), j'ai trouvé que ce titre restait paralysé par un peu trop de fan service. Il n'y a rien qu'à voir le florilège de stars qui déambulent dans ce premier tome et je ne parle pas de l'apparition débile d'un certain ennemi en fin de volume. Bref, au niveau du fond, vous savez à quoi vous attendre... Mais nul doute que ce manga ravira en priorité et en toute logique les amateurs de Deadpool. 

Ne crachons pas sur la soupe. Ce premier tome est tout de même bien manœuvré par le dessin de Hikaru Uesugi qui s'est bien réaopproprié l'univers marvel. Le mangaka apporte quelques costumes originaux qui hybride bien la forme du shonen avec quelques effets marvels, notamment à travers les personnages du Samurai Squad. Une sorte d'univers parallèle façon manga même si j'ai trouvé dommage que les auteurs n'essayent pas de développer des personnages plus originaux plutôt que de forcément copier les pouvoirs super-héros Marvel...

Au final, on peut tout de même dire que Deadpool réussit son excursion dans le domaine du manga. Certes, le contenu n'est pas inattendu et le scénario est totalement noyé par la verve méta-moqueur du personnage mais au fond, le manga suit la recette Deadpool, à savoir trancher dans le tas sans se prendre au sérieux et cela suffit largement à notre petite joie égoiste de lecteur. 

En bref

Deadpool Samurai n'est ni plus ni moins qu'un shonen Deadpool qui garde intact la férocité du personnage et son humour méta tout en dérision qui se moque du manga dans toutes ses pages et ce même si on frôle l'indigestion !

7
Deadpool - Samurai
Positif

Toute la saveur et le piquant d'un Deadpool aussi insupportable que délirant

Les nombreuses références autour du manga agrémentés bien sûr par les nombreuses remarques de l'antihéros

Negatif

Il faut apprécier cet humour méta et complice qui défile en permanence.

Une intrigue ? Non, juste un simple prétexte à nous offrir du guest-star aux côtés de Deadpool

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (425)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire