Critique Manga Les Carnets de L'Apothicaire #9

7
Les Carnets de L'Apothicaire

par Tampopo24 le sam. 13 août 2022 Staff

Champignons danger !

Avec l'efficacité et surtout la régularité d'un métronome, les auteurs des Carnets de l'apothicaire reviennent nous divertir le temps de 3 nouveaux mystères toujours aussi savoureux à pénétrer.

Ce tableau d'une cour intérieure chinoise fantasmé est toujours aussi prenant et délicieux à découvrir. J'aime les ambiances développées pour les auteurs, mélange de petites histoires, de potins et de crimes, avec souvent une teinte de drame mais également de l'humour, le tout au milieu de serviteurs et courtisanes fort sympathiques à suivre. En plus les dessins de Nekokurage capturent merveilleusement ce décor et les costumes de ceux qui y habitent.

Dans ce nouveau volume, ce sont pas moins de 3 nouvelles histoires qui sont introduites, une première assez longue, une deuxième plutôt courte et une troisième qui débute à peine. A chaque fois, nous allons y trouver notre chère Mao Mao qui va jouer les enquêtrices de choc à l'aide de ses connaissances médicinales et humaines. C'est très efficace et un tantinet original.

J'ai beaucoup aimé la construction de la première histoire où les auteurs prennent le temps d'installer celle-ci. Ils démarrent par des événements qui nous semblent fortuits avant de les assembler dans quelque chose de bien plus vaste et également avant de lancer quelques soupçons sur le long court concernant les empoisonnements à la cour. Très malin. On y retrouve également des éléments intéressants de leur vie entre quatre mur, comme le passage des caravanes, la préparation des vêtements ou la salubrité du lieu. Mao Mao, elle, va jouer à nouveau les apothicaires en allant faire des cueillettes qui vont se révéler parfois bien surprenantes. C'est un mélange particulièrement efficace et on aime la voir assembler les différentes pierres du puzzle pour arriver à la résolution d'un certain crime. Cependant, petite frustration comme souvent face à une conclusion trop rapide où on ne voit pas les conséquences de la découverte des coupables.

Puis les autrices, nous entraînent ensuite dans une seconde histoire, un peu sur le même modèle, mais en version beaucoup plus courte quand Gaoshun vient demander de l'aide à Mao Mao suite à une colle qu'on lui pose. On y découvre avec délice l'arrivée des miroirs en Chine et surtout une histoire astucieuse à la résolution rappelant furieusement Détective Conan ^^ C'est plus léger, avec des passages savoureux où les auteurs nous rappellent bien le grand amour de Mao Mao pour les plantes et +, mais il y a le même défaut, cela s'arrête un peu brutalement une fois qu'on a expliqué l'astuce au lecteur.

La dernière histoire qui débute à peine, elle, fonctionne sur un autre modèle, un autre principe, qui permet enfin de potentiellement voir un peu plus Jinshi, qui a fait figure de figurant pour l'instant dans ce tome. Comme à Gaoshun, on lui pose une colle, comme ce dernier, il va chercher de l'aide auprès de Mao Mao, mais non pour ses connaissances scientifiques ou médicinales, mais pour sa connaissance du monde interlope. Nous n'en sommes qu'au tout début, mais il semble y avoir les promesses de futurs moments savoureux et très drôle avec un Jinshi comme on ne l'aura jamais vu. J'ai hâte d'assister à cela !

En bref

Passant comme une lettre à la poste, ce nouveau tome démontre si cela est encore nécessaire que les auteurs ont trouvé une recette efficace qui fonctionne à tous les coups avec leur enquêtrice de choc dans cette cour intérieure à l'ancienne un brin revisité. C'est savoureux et addictif, amusant et prenant, seules les fins laissent un peu à désirer et mériteraient approfondissement.

7
Les Carnets de L'Apothicaire
Positif

Une recette efficace qui perdure

Une héroïne enquêtrice de choc

Des liens qui commencent à se faire, tels les pièces d'un puzzle qui s'assemblent

Une première histoire prenante dans sa mise en place

Un humour efficace

La découverte de la vie dans cette ancienne Chine fantasmée

Negatif

Un schéma un peu répétitif

Jinshi qu'on ne voit pas beaucoup et qui ne sert pas à grand-chose

Des conclusions d'enquêtes à mieux travailler

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (856)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire