Critique Webtoon White Blood #2

8
White Blood

par MassLunar le jeu. 11 août 2022 Staff

Face aux Messagers

Hayan est en colère.

Notre vampire au sang-pur est bien décidée à venger la mort de son père adoptif en s'attaquant au premier des Messagers, l'impulsif et vaniteux Mr. Lucie, un dangereux vampire propriétaire d'une boite de nuit appelée le Red Bomb.

Ainsi, ce second volume ne perd pas de temps et s'ouvre pratiquement sur le combat opposant Hayan et Lucie après quelques petits-flachbacks autour de ce premier Messager. On constate que Lucie était déjà un bel enfoiré en tant qu'humain. Issu d'une famille riche, pourri gâté, depuis son enfance, il s'est toujours considéré au dessus des autres faisant preuve d'une belle colère si quelqu'un s'avisait à la prendre de haut... C'est donc devenu un vampire haut de gamme tout aussi dangereux... Avec une tel niveau de danger, on se dit que le combat l'opposant à Hayan devrait être des plus haletant. Malheureusement, il n'en est rien... C'est donc une petite déception pour ce combat face au premier boss qui tourne court mais qui dans le même temps dévoile la puissance incontestable de Hayan qui n'est pas une vampire au sang-pur pour rien. Malgré tout, j'ai été un peu mitigé face à cette confrontation avec un antagoniste qui a tout de même bouleversé l'existence de notre jeune Hayan Buffy Summers.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé ce second tome moins efficace que le premier en terme d'action. Le combat entre Lucie et Hayan est loin d'être mémorable et les bagarres sont assorties avec un découpage et quelques effets techniques  moins inspirés avec pas mal d'ellipses sur la disparition des vampires ou encore quelques passages de censures floutées qui casse un peu la férocité des bastons.

Malgré cela, l'intrigue demeure généreuse et permet d'étoffer toujours plus loin  la menace que représente les Messagers, c'est à dire les six plus puissants vampires de la Corée du Sud. La quête de Hayan est claire dans ce second volume. Notre Sang-Pur va affronter un par un les six messagers, ces vampires qui contrôlent toute la Corée du Sud. Mais loin de se résumer à un simple combat à coups de griffes et de canines, ces confrontations se révèleront plus vicieuses puisque les vampires se sont infiltrés dans différentes strates de la société comme en témoigne les lieux du commissariat et du lycée dans cet opus... Des choix de lieux judicieux qui permettent de découvrir des personnages aux destins brisés comme la commissaire intègre ou la lycéenne souffre-douleur. Ainsi White Blood continue de nous proposer une farandole de personnages coincés moralement et physiquement entre le monde des humains et celui des vampires. J'ai particulièrement apprécié l'apparition du second Messager, assez stylé, qui semble être un fin manipulateur.

Enfin, on appréciera le duo formé par Hayan et cet inspecteur dont j'ai oublié le nom, un duo assez sympathique parfaitement assorti entre la coolitude de l'inspecteur et la froide détermination de Hayan. 

En bref

Un second tome qui continue de nous brancher avec une intrigue vampirique de qualité, un style urbain toujours plus poussé et une petite galerie de personnages attachants. On regrettera par contre quelques petites lacunes au niveau de l'action un peu abrégée et pas forcément très palpitante. Cela dit , White Blood demeure sans problèmes l'une des lectures vampirique du moment !

8
White Blood
Positif

Une menace vampire plus étoffé et sournoise présente dans différents lieux symbolique de la société comme un poste de police ou une université, de quoi donner un côté enquête à ce récit fantastique

Un duo de héros qui fonctionne plutôt bien

Un second Messager assez stylé

Negatif

Le combat contre le premier messager un peu trop vite expédié

De l'action moins bien manœuvrée

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (388)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire