Critique Manga The Ride-On King #6

8
The Ride-On King

par Auray le lun. 4 juil. 2022 Staff

Terre en vue !

Ploutinov est loin d'être Poutine, malgré ses similitudes physiques. Lui, il reconstruit. Il a aidé au mieux les monstres de toutes races à fabriquer leurs maisons, ou, leurs jardins, en parfaite harmonie. Il a certes montré du poing un peu, auparavant, mais, c'était le cœur qui parlait. On le verra encore plus dans ce tome. Si tout le monde avait cette vision des choses, il y aurait plus d'hématomes que de morts, et ce ne serait pas si mal. Et puis, on rigolerait bien aussi ! Ça, c'est sûr !

Après un chemin semé de créatures plus fortes les unes que les autres, toute notre petite bande débarque sur une autre terre, celle du Saint-Royaume. Et, cette fois-ci, ce sera des tritons et des guerriers Kobold qui l'accueilleront. Enfin, il y aura toujours une démonstration de force. En tout cas, les premiers ont des têtes de poissons rigolotes, et, les seconds, seront inspirés des chiens. Graphiquement, maître Yasushi Baba s'est encore surpassé, car, franchement, les premiers m'ont bien fait rire sur leurs petites jambes. Quoi de mieux pour représenter un village côtier qui vit de la pêche ?

Cependant, ce tome est plus important qu'un autre, puisque la rencontre avec un dragon géant qui épouse la forme d'une tortue va donner une autre dimension à cette histoire. Effectivement, vous saurez enfin l'origine des pouvoirs du grand musclé, et, chose importante, la manière de rentrer chez lui. Cette information donnera pour le coup d'autres objectifs au maître des cieux. Car, vous le verrez, il pourra emprunter à présent le chemin des airs.

De l'autre côté, on n'oublie pas non plus le sauvetage commencé précédemment. Mais, quelques complications seront encore une fois sur le chemin de notre équipe. Des ogres, mais aussi, des miasmes qui peuvent contaminer très facilement, transformant jusqu'à l'apparence, ou alors, les pouvoirs, qui seront pour le coup bien plus imposants. Graphiquement, on côtoie un registre horreur qui tord et mélange tout sur son passage. Un bon point !

The ride-on king continue sur sa lancée, et, éduque le lecteur aux particularités de cet univers. Les fiches en fin de tome sont toujours en supplément afin d'éclaircir les informations. On voit ainsi que rien n'est laissé au hasard. Ce tome est rempli d'évènements qui risquent de transformer la série en quelque chose de légèrement plus complexe, et ce n'est pas si mal. Surtout que l'humour est toujours au rendez-vous. Vous verrez Ploutinov oublier de monter un monstre. Tout change décidément.

En bref

« En obligeant les autres à choisir entre la vie et la mort, on entre dans un cercle vicieux, qui nous mène indubitablement à notre perte ! »

8
The Ride-On King
Positif

D'autres objectifs se rajoutent aux précédents

Les tritons sont trop rigolos

L'immense dragon va encore donner du prestige à Ploutinov

Le côté horrifique des miasmes

L'humour est toujours présent, et encore plus dans les récits bonus

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (724)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire