Critique Manga Fire force #23

8
Fire force

par Sachiko-chi le lun. 20 juin 2022 Staff

Un tome qui allie humour et sérieux !

Le tome précédent nous avait envoyé du lourd en terme de combats, de dynamisme, et d’avancée dans l’histoire ! Mais ce nouveau tome n’est pas en reste !
On est dans une histoire un peu moins sérieuse, et moins dynamique, mais il va être riche en révélations. Et bien entendu, cette lecture m’a beaucoup plu surtout au début, et la fin moins sérieuse, m’a un peu moins emballé.

Avec ce nouveau tome, le combat pour le sauvetage du capitaine Ôbi se termine. L’affrontement entre Shinra et Barns a été franchement très touchant à découvrir, et cette conclusion l’est encore plus. Mais au vu de la tournure des événements, cela est logique pour l’évolution de l’histoire.
On avait à la fin du tome précédent, l’arrivée d’un nouveau personnage, dont j’avais vu juste sur son identité, puisqu’il arrive masqué. Il va être important pour nos personnages pour conclure cette partie de l’histoire, tout en offrant de superbes échanges de pouvoirs et de combats avec leurs ennemis. Parce que oui, si ce combat se termine, ce n’est pas non plus la conclusion, mais ça ouvre une nouvelle direction pour la saga.
Je pense même que cette histoire va pas mal chambouler les événements à venir de l’univers, surtout pour la 8ème brigade de ces pompiers, puisqu'ils vont sûrement être mis de côté, et que les événements ne tournent pas vraiment en leur faveur. J'ai très hâte de voir comment ça va évoluer pour eux, et comment ils vont s'en sortir.

La deuxième partie du tome est vraiment celle que j'ai préféré lire. Alors que les autres brigades apprennent les événements en lien avec la 8ème brigade et leur nouveau statut au sein de ces forces.
Certains personnages de la 1ère brigade que l'on a déjà pu rencontrer et Hibana de la 5ème brigade vont se retrouver pour mener une enquête. Cette dernière va se porter sur les doppelgänger et ces torches humaines. Et pour la mener, ils vont se retrouver dans l'ancien orphelinat où Hibana et Iris ont grandi, et où elles se sont rencontrées. Cet orphelinat retient de mauvais souvenirs, puisqu'il avait brûlé et que des enfants sont décédés.
Mais ce lieu détruit va se révéler être riches en informations pour en apprendre plus sur tous ces événements. Pas seulement, on va aussi avoir beaucoup de révélations qui ne vont pas laisser Hibana indifférente d'ailleurs. Mais il y aura aussi beaucoup de vérités qui vont être lancées dans cette partie, qui vont permettre à l'histoire de bien avancer et de s'éclaircir. L'engouement pour la saga est a son maximum, mais la dernière partie du tome, me fait retomber un peu l'euphorie...

En effet, on va retrouver Arthur, un peu au bout du rouleau suite à son combat qui ne s'est pas terminé comme il l'aurait espéré. Et Vulcan qui va tenter de le remotiver en lui proposant une quête originale pour forger Excalibur.
Cette nouvelle aventure nous propose une trêve dans l'histoire avec un peu d'humour et de légèreté dû surtout à Arthur et son imagination. Mais elle n'en reste pas moins intéressante pour développer ce personnage inspiré des légendes arthuriennes, bien qu'il soit un peu victime de cette situation, et que le mangaka ne le respecte pas trop...
Ce nouveau tome plus léger, nous offre de nombreuses révélations et des axes de développement intéressants et prenants. On appréciera aussi le manque de fan service inutile qui fait plaisir !

En bref

On est avec un tome charnière, qui permet de conclure un événement et d'en amorcer de nouveaux tout en apportant une touche de fantaisie sarcastique propre au mangaka. La dernière partie du tome avec Arthur, le rend carrément victime de sa naïveté. Les combats du début sont dynamiques et fluides, mais j'ai préféré suivre Hibana. Elle nous envoie dans son passé rempli de vérités et de révélations !

8
Fire force
Positif

De supers dessins

Des personnages attachants

Une intrigue qui avance bien

Un combat dynamique

La mise en avant d'Arthur avec humour et légèreté

Des révélations et des vérités

Negatif

La dernière partie du tome qui casse un peu le rythme

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (307)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire