Critique Manga La Danse du soleil et de la lune #2

8
La Danse du soleil et de la lune

par Sachiko-chi le lun. 23 mai 2022 Staff

Une prêtresse aveugle et un samouraï maudit pour sauver Tsuki !

J’avais beaucoup accroché au premier tome de par son ambiance, ses personnages, mais surtout tous les mystères qui entouraient cet univers.
On avait pu découvrir dans le précédent Tsuki et Konosuke, un jeune couple tout juste formé et marié, mais qui n’ont pas profité longtemps de leur nouveau bonheur, puisqu’ils se sont fait agresser dans leur demeure.

Et c’est à peu près à ce moment que l’on retrouve Konosuke, notre protagoniste a quelques blessures physiques, mais il est aussi amnésique. Il ne se souvient plus de ce qu’il a fait la veille, ni même de Tsuki. J’ai beaucoup aimé les impressions de manque qu’il ressentait, qui montre que ce personnage a vraiment su marquer cet homme, et elle a su lui apporter quelque chose dans sa vie de maudit. On va suivre assez peu finalement Konosuke, il doit recouvrer sa mémoire et ses souvenirs pour sauver Tsuki.

Pour cette dernière, il y a énormément de mystères autour d’elle encore, et qui sont loin d’être résolues, bien que l'on découvre une petite partie de son passé. On va la retrouver en compagnie de ses ravisseurs, eux aussi sont des personnages très mystérieux. On va pouvoir en découvrir un peu plus sur leur but, l’organisation à laquelle ils sont rattachés, et qui les embauchent.
Ce sont des personnages malins et un poil manipulateurs, vraiment prêts à tout pour réussir leur mission, comme on le voit avec l’attendrissement qu’ils tentent de faire naître chez Tsuki pour qu’elle collabore au mieux avec eux.
Ils sont aussi très enclins à l’utilisation de la magie, et ça donne une touche fantastique supplémentaire au titre franchement très sympathique. On en avait déjà dans le tome précédent avec Tsuki ou la malédiction de Konosuke. Cette dernière est toujours présente, mais moins mise en avant, et sert moins le récit, mis à part une scène que l’on voit pour ce personnage, et où je me suis demandée comment c’était possible à cause de cette malédiction.

Si je suis toujours autant attachée à Konosuke, qui n’a finalement pas une situation facile, et qu’il nous fait presque de la peine. La mangaka nous introduit un nouveau personnage tout aussi attendrissant, et qui sait toucher notre corde sensible. On fait la rencontre de Aki, une jeune fille prêtresse, et qui a la particularité d’être aveugle pour le monde qui l’entoure, mais qui possède la faculté en touchant une personne, un objet ou autres, d’entrevoir le futur de celle-ci ou de mener une recherche.
Aki est vraiment très attachante, parce qu’elle est humaine avant tout. Elle sait bien qu’elle se vend sur des mensonges, mais elle fait tout pour le cacher, et aider les personnes du mieux qu’elle peut. Avant de se présenter dans le récit comme personnage important et nécessaire, parce qu’elle aura sûrement beaucoup d’importance pour la suite, la mangaka la met en avant avec une jeune femme en détresse suite à la disparition d’un être cher. J’ai vraiment beaucoup aimé cette petite histoire touchante, humaine et je dirai même pleine de tendresse, dans cet univers assez froid.

Il me tarde de pouvoir lire la suite parce que si j’adore l’ambiance, et le dessin magnifique de la mangaka, l’histoire n’est pas des plus dynamique, et n’est pas des plus rapide à se lancer, je préférerai m’enchainer les tomes. Mais j’ai surtout hâte de retrouver le nouveau duo formé par Aki et Konosuke, qui promet d’être intéressants. Mais surtout de les voir partir à la recherche de Tsuki, surtout qu’ils ont tous les deux intérêts à la retrouver rapidement !

En bref

J'ai adoré découvrir ce nouveau tome ! Konosuke est complètement perdu et largué face aux événements, mais cette perte est utile pour introduire Aki, cette petite aveugle terriblement attachante ! On en apprend un peu plus sur Tsuki et son passé, mais aussi sur ses ravisseurs. Il me tarde de pouvoir découvrir la suite, et d'être à nouveau emportée par cette histoire, et par ce dessin sublime !

8
La Danse du soleil et de la lune
Positif

Un dessin sublime

Des personnages attachants

Découverte sur l'univers et les ravisseurs de Tsuki

Un découverte du parti du passé de Tsuki

L'introduction de Aki

Le duo attachant de Aki et Konosuke

La magie qui est utilisée est intéressante

Beaucoup d’humanité à travers Aki

Negatif

Une histoire un peu lente à se lancer

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (307)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire