Critique Manga Isekai Gourmets : Magical Table Cloth #1

6
Isekai Gourmets : Magical Table Cloth

par Sachiko-chi le mer. 18 mai 2022 Staff

Un isekai qui donne faim de bêtises !

Isekai Gourmets Magical Table Cloth est la nouvelle saga des éditions Soleil Manga, qui nous propose ici un nouvel isekai mais à l’idée à originale. Un isekai pour ceux qui ne le sauraient pas, c’est une classification pour certains titres qui mettent en avant des personnages de notre monde qui se réincarnent dans un monde de fantasy et complètement différent de ce que l’on connaît, et ici c’est la nourriture qui va se réincarner !
On doit ce nouveau titre à Tomohiro Shimomura au scénario et Sato Tsukishima au dessin, tous les deux étant encore inconnus chez nous. Un des avantages de cette nouveauté, c’est qu’elle sera en trois tomes, en effet, elle est terminée au Japon, ce qui en fait une petite saga et c’est toujours appréciable. Surtout qu’au vu de ce premier tome, la faire durer trop longtemps n’aurait pas été une bonne idée…

Après avoir lu ce premier tome, je ressors avec un avis assez mitigé sur ce titre, et c’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais… Ce titre ne se prend pas du tout au sérieux, toutes les situations sont cocasses et drôles à lire, et je suis bien consciente que ce n’est pas du tout le genre de lecture que tout le monde appréciera…
On fait la rencontre de quatre aventuriers Riedel, Hory, Frau et Mia, et on découvrira par la suite certaines capacités, mais tout le monde n’y aura pas droit. Du développement sur leurs histoires respectives ? Il ne faudra pas trop s’y attarder, pour Frau on comprendra que l’honneur de sa famille est en jeu, pour Mia elle ne sait pas grand-chose sur son peuple d’origine. Par la suite, on comprendra le lien entre Riedel et Hyro, et entre ces deux et Mia. C’est toujours intéressant à prendre, et ça fait plaisir, mais c’est trop peu d’informations, et cela ne m’a pas permis de bien m’attacher à ces personnages. Je suis vraiment restée spectatrice, et je ne me suis pas beaucoup sentie investie dans leur quête.

En parlant d’elle, nos aventuriers partent à la recherche de la Couronne de la Sagesse, qui semble exaucer les souhaits de ceux qui la possèdent. Je me suis faites la réflexion que tous les chapitres démarrent de la même façon, avec les mêmes dessins et les mêmes écrits, mais comme si les mangakas m’avaient entendu, ils ont su apporter de l’originalité à l’introduction de certains de leurs chapitres en changeant la forme de la Couronne. Cela lui donne aussi un côté plus mystique, pour laquelle on ne sait pas vraiment la forme qu’elle a, et j’ai trouvé intéressant aussi de le voir de cette façon, un peu comme le Graal.

Mais là, vous vous dites que c’est bien beau tout ça, mais ça ne parle pas de nourriture ! On y arrive doucement mais sûrement, nos personnages ont trouvé une nappe enchantée et qui permet d’invoquer de la nourriture. Ils vont bien en avoir besoin parce que la nourriture va leur permettre de se sortir de bon nombres de situations plus ou moins dangereuses pour nos protagonistes. Une traversée du désert, un interrogatoire ou encore faire face à des tribus au penchant sacrificiel, tout est bon pour être sauvé par la nourriture. Cette dernière se présentera pas comme de bons plats tout prêts comme je l’avais imaginé, mais plutôt par des sucreries en grande majorité, et que l’on retrouve tout spécialement au Japon. Ça reste assez drôle de voir cet échange de culture, mais alors ils sont dans un excès, c’est impressionnant, je veux bien que ce soit bon, mais là, ils sont dans une autre dimension ! C’est ce qui va nous offrir des scènes très drôles, et qui montrent vraiment que ce titre est à prendre au second degré, il est là pour nous faire rire avant tout.

Mais un fil conducteur est toujours appréciée, et si les mangakas nous proposent une petite histoire avec la quête à la Couronne, ils construisent leur tome sur un enchaînement d’histoires, presque anecdotiques, et ça m’embête un peu. Toutes ces histoires sont des suites, mais ne sont pas du tout des suites directes, et n’ont aucun lien direct. Je trouve ça dommage parce que ça casse le rythme de la lecture, et se contenter d’une nourriture par chapitres c’est un peu dommage aussi, on aurait pu faire plus et avec plus de diversités dans les plats, et les origines de ces derniers.
J’espère que dans la suite, l’histoire prendra plus de place comme je l’espère avec la fin de ce tome. Mais j’attends aussi plus de développement autour des personnages, ainsi que sur leur univers qui est assez effacé, et qui pourrait nous offrir beaucoup !

En bref

Je suis un peu mitigée avec ce premier tome... Ça ne se prend pas vraiment au sérieux, c'est très drôle, et nous offre des scènes de découvertes totalement dans l'excès ! On a un petit fil conducteur avec la quête pour la couronne légendaire, mais ce n'est pas vraiment ça qui mène la danse. On a plus un enchainement d'histoires cocasses qui vont être résolues grâce à la nourriture, à voir...

6
Isekai Gourmets : Magical Table Cloth
Positif

Un joli dessin

Un tome très drôle

Beaucoup d'excès dans leurs réactions

De l'originalité dans la mise en page de leur début de chapitre

Une mysticité autour de la Couronne

Une idée originale pour du isekai

Une très belle couverture

Saga courte

Beaucoup d'idées qui peuvent être exploitées

Un manga très second degré

Negatif

Manque de développement pour les personnages

Pas assez d'informations sur leur univers

Un rythme cassé à cause de la construction du tome et des chapitres

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (307)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire