Critique Manga Awa koi #5

5
Awa koi

par Sachiko-chi le jeu. 27 janv. 2022 Staff

Une conlusion qui est sans saveur...

Nous voici à la conclusion de ce court shojo, et c’était amplement suffisant, limite, il aurait fallu juste rajouter 2 chapitres au précédent et ça pouvait conclure la saga. J’ai trouvé que ce tome c’était brodé pour broder alors que finalement j’avais bien aimé les tomes précédents…

On retrouve nos protagonistes dans ce tome, où Kentaro décide de se séparer avec Yuka par un accord commun, afin qu’ils se débarrassent de ses problèmes du passé, et qu’il puisse profiter de sa nouvelle vie avec sa copine Yuka. Cette dernière qui l’a complètement sauvé et libéré de ses problèmes d’amnésie. Jusque là, je suis d’accord avec cette idée, se séparer pour mieux se retrouver et dans de biens meilleures conditions. Qu’ils repartent tous les deux sur de meilleures bases, ce qui est tout à fait normal, puisque Yuka avait été piégée par un ancien collègue de Kentaro, Hitaka.
En effet, on va surtout suivre Kentaro qui va régler ce problème d’Hitaka et de photos. Mais c’est aussi l’occasion pour la mangaka de nous présenter un peu plus ce personnage, sa psychologie et de comprendre comment il peut en être arrivé là… J’avoue que là bof-bof, j’ai plus été choquée et dans l’incompréhension que dans la compassion face à ce genre de scène. La relation qu’il entretient avec son père me semble presque malsaine, et à son âge, tu peux tout à fait partir, mais j’ai apprécié que Kentaro ne lui trouve pas d’excuses malgré cette relation étrange. Que la victime devienne bourreau, ce n’est pas une idée qui me plait des masses, mais soit, pourquoi pas.

C’est dans la suite que les choses deviennent incontrôlables et incompréhensibles… Le revirement de Kentaro ne me plait absolument pas, et il vient ajouter du drama alors que ça ne sert à rien ! Ça rajoute de l’histoire, et l’intrigue à deux balles pour rien, ça m’a plus fait lever les yeux au ciel qu’autre chose, j’avais même envie d’arrêter cette lecture tant sa décision est ridicule. Alors, je peux comprendre sa décision et son choix de vouloir protéger Yuka, mais je pense que maintenant c’est trop tard, elle est assez impliquée, ce n’est plus la peine de faire des manières comme ça…
Heureusement que Yuka vient un peu relever le niveau de ce tome, et nous présente un personnage fort, qui avance et presque qui sait ce qu’elle veut. Franchement, la mangaka nous présente là un personnage top à suivre. Et c’est là, qu’elle va venir nous présenter un récit nul, qui est écrit pour être écrit… En effet, par un étrange concours de circonstances, nos deux protagonistes vont se retrouver durant un rendez-vous arrangé, tout à fait similaire au tome 1… C’est décevant, zéro imagination, zéro surprise, tout se passe comme dans le premier, mis à part le fait qu’ils font juste semblant de se rencontrer…
Je pense que vous l’avez compris, mais j’ai vraiment été déçue par ce tome alors que les précédents, je les avais bien aimé, mais faire du copier-coller, et s’en tirer avec une pirouette, ça m’agace…

Heureusement que la mangaka, nous a écrit un chapitre bonus, c’est lui qui vient clairement relever le niveau de la note qui n’est vraiment pas élevée. Elle nous propose de découvrir ce qui arrive à Anna et sa relation avec son professeur. C’était vraiment un très bonne idée de faire ça, parce que ça permet de correctement conclure cette histoire secondaire et de ne pas la laisser en plan. J’ai vraiment adoré voir ce qui arrive à ce trio Anna, le professeur et Kujirai. C’était je pense l’élément le plus intéressant et prenant de ce tome…

En bref

Un cinquième tome assez bof-bof pour conclure cette romance, beaucoup d'éléments pour rien, et de drama pour pas grand chose... J'ai apprécié que Kentaro règle ses différents avec Hitaka mais la suite ne m'a absolument pas convaincu ! Yuka relève un peu le niveau et fait avec ses moyens, heureusement que le personnage a vraiment une évolution intéressante ! En revanche, le chapitre bonus est vraiment le meilleur, et permet de conclure aussi l'histoire secondaire avec Anna !

5
Awa koi
Positif

De jolis dessins

Des personnages attachants

Yuka a une superbe évolution en femme forte

Le chapitre bonus est le meilleur

Negatif

Kentaro fait des manières pour rien...

Les événements sont sans saveur, un simple copier-coller

Aucune compassion pour Hitaka et sa relation cheloue avec son père

Conclusion bof-bof à l'histoire principale

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (292)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire