Critique Manga Les Carnets de L'Apothicaire #7

7
Les Carnets de L'Apothicaire

par Tampopo24 le sam. 22 janv. 2022 Staff

Enquêtes et retrouvailles

Lors du lancement de ce nouvel arc, je n'avais pas caché mon manque d'engouement à cause de l'abandon du cadre de la cour intérieur que j'aimais tant, puis au tome suivant l'autrice s'était rattrapée. Ici, elle associe désormais ce que j'ai su aimer dans les deux arcs pour nous livrer un tome à l'action et aux mystères non-stop.

En ce mois de janvier, j'ai d'abord été séduite par la très belle couverture bleus de ce 7e volume où l'on retrouve une Mao Mao souriante détenant un beau vase avec des roses bleues qui auront leur importance dans l'histoire. Quand, on retire la jaquette, ce sont des petites histoires truculentes une fois de plus qui nous accompagnent et nous appâtent quant au contenu de ce tome.

Avec entrain, Itsuki Nanao nous entraîne vers de nouvelles enquêtes sur les complots qui se trament autour de l'Empereur et dans les différentes cours. Notre héroïne y fait preuve de plus en plus d'intelligence, faisant le lien entre les différentes affaires et montrant qu'il n'y a pas que les plantes curatives qu'elle maître. Elle a aussi une intelligence très vive et sait faire preuve de logique, ce qui la rend vraiment indispensable à Jinchi qui reconnaît son talent et son rôle, mais il n'est pas le seul. De hautes personnalités vont donc de plus en plus utiliser celles-ci pour résoudre des affaires qui les touchent de près ou de loin, ce qui va nous entraîner de la demeure de Jinchi, aux quartiers de plaisirs mais aussi au harem de l'Empereur où elle retourne enfin. Retrouvailles et enquêtes sont donc au rendez-vous.

Petite déception cependant, je pensais qu'on allait revenir sur l'identité cachée de Jinshi, mais une fois de plus l'autrice botte en touche et Mao Mao ne semble pas plus curieuse que ça. Il n'y a donc pas la confrontation tant attendue. Dommage. Cependant, l'autrice s'amuse quand même à nous distiller d'autres petits indices à travers des discussions un brin cryptiques à plusieurs reprises dans le tome. Merci à elle de nous titiller comme ça lol

C'est justement ce doux humour, ce dialogue sous-jacent avec le lecteur et cette bonhommie qu'on ressent derrière des enquêtes montrant pourtant la noirceur de l'âme humaine, qui font que j'adore l'ambiance générale de la série et que je trouve celle-ci si entraînante. Je ressens d'ailleurs un vrai attachement pour les personnages. Ils m'amusent et me touchent. J'aime que l'autrice fasse revenir d'anciens personnages, que ce soit le jeune soldat qui a craqué pour la camarade courtisane de Mao Mao, où les concubines de l'Empereur, dont Gyokuyo et sa fille, trop mignonne. On voit également un peu plus l'Empereur et on le découvre différent de ce qu'on imaginait, plus humain et moins obsédé >< On recroise également celui qui semble être le père biologique de Mao Mao, qui est toujours aussi fourbe et qui du coup nous amuse beaucoup par les entourloupes qu'il met en place. Tout cela contribue vraiment à donner à la série un climat fort sympathique.

On suit donc avec grand plaisir les nouvelles enquêtes de Mao Mao aidée, mais pas tout le temps, de Jinshi et son aide. On aime entendre reparler du quartier des plaisirs et de son fonctionnement. On aime retrouver la Cour intérieur et ses histoires de concubines, avec une nouvelle fan de mode, notamment. On aime voir les héros se jouer de ceux qui veulent leur jouer des tours. C'est très divertissant.

En bref

Les aventures de Mao Mao et Jinshi continuent de m'offrir de beaux moments de lecture dans un décor de Chine ancienne parfaitement assumé et me dépaysant totalement, et avec un ton qui pousse à la familiarité avec les personnages qui me convient tout à fait. Dans ce nouveau tome, j'aurais aimé qu'on parle plus de Jinshi mais j'ai aimé à défaut qu'on retrouve les personnages de la Cour intérieur.

7
Les Carnets de L'Apothicaire
Positif

Une ambiance dynamique et familière

Des personnages attachants que l'autrice sait réutiliser

Une héroïne qui fait preuve de plus en plus d'intelligence

Des enquêtes qui la ramène à la Cour intérieure

Negatif

Ne pas creuser qui est Jinshi

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (801)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire