Critique Manga Lucja, a story of steam and steel #1

6
Lucja, a story of steam and steel

par Kikô2401 le mer. 8 déc. 2021 Staff

Machine à vapeur et acier

Lucja est un manga de Coji Inada en 3 tomes.

Ce premier tome pose les bases de l'univers dépeint par l'auteur. Nous sommes dans la Pologne du XVème siècle, terre de chevaliers d'acier et de machine à vapeur.

Nous suivons Lucja "aux poings d'acier", jeune héroïne, lors d'un tournoi de chevaliers en armure vapeur. Elle est très forte et compte de nombreux fans parmi l'assistance. Par contre, elle maîtrise mal ses émotions et donc également son armure. Lors de ce tournoi, elle affronte le détenteur du titre de "roi chevalier" de la contrée de Czocha, le "chevalier au bison", lord Tomasz. Malgré un combat disputé, elle perd et son armure est gravement endommagé. Son frère l'accompagne voir une ingénieure spécialisée dans la techno vapeur, Lucy, qui accepte de l'aider à réparer son armure et l'emmène à Cracovie, berceau de l'armurerie vapeur polonaise, chez son mentor pour avoir de l'aide.

Dans ce premier opus, l'auteur tente de poser son univers à travers des cartes ou des dénominations, parfois pas très utiles mais c'est agréable de se plonger dans son monde.

L'histoire est assez lente, on suit les aventures de Lucja dans le tournoi pour nous montrer sa force. Ensuite, elle fait la connaissance de Lucy qui l'aide pour l'amélioration de son armure. Enfin, chez le mentor de Lucy, on en apprend davantage sur l'armure de Lucja. Sur la fin, les choses s'accélère un peu mais on a l'impression de ne pas avoir vécu grand chose. C'est dommage car l'auteur à une idée plutôt originale.

Les dessins sont assez plaisants. Toutefois, ils sont parfois trop rapides et semblent ratés. Les ombres sont mal gérées et certaines proportions des visages de face sont mal faites. De plus, l'auteur ne s'embête pas avec les visages des personnages lorsqu'ils sont loin en les limitant au plus simple. Et pourtant, Coji Inada est capable de faire de très jolis dessins en pleine page.

En bref

Je n'ai pas passé un mauvais moment lors de la lecture de ce manga. Seulement, certains aspects desservent, notamment au niveau des dessins, font râler et l'histoire met du temps à démarrer. Je suis tout de même curieux de savoir où va nous emmener l'auteur dans cette Pologne du XVème siècle !

6
Lucja, a story of steam and steel
Positif

un univers original

de la vapeur et de l'acier

Negatif

les dessins bâclés

l'histoire un peu lente

Kikô2401 Suivre Kikô2401 Toutes ses critiques (38)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire