Critique Manga Ookami Rise #2

8
Ookami Rise

par Tampopo24 le dim. 5 déc. 2021 Staff

Amis à la vie, à la mort ?

Yu Ito continue de nous proposer une série à l'univers puissant et marquant, dégageant une force peu commune, où l'injustice est prégnante et la lutte pour la liberté essentielle. 

Dans ce nouveau tome où la narration est à nouveau un peu fouillis et déstabilisante, nous repartons dans le présent avec les affrontements entre humains armés et Wolang. L'auteur s'ingénie à nous faire suivre plusieurs lignes parallèles de l'intrigue mais en ne leur conférant parfois pas assez de pages pour qu'on en saisisse bien les enjeux et surtout pas assez de pages pour rendre le tout compréhensible. Les premiers chapitres sont donc un peu brouillon.

Heureusement au milieu de tout ça, on comprend qu'il y a eu une grande avancée pour les Wolang. Une des militaires femmes, Emi, contaminée par leur sang a survécu, ce qui n'était jamais arrivé. Alors pour la survie de leur espèce, ils sont prêts à tout pour la protéger. Cela intensifie encore les combats avec les troupes chinoises chargées de les éliminées car celle-ci aussi aimerait récupérer Emi pour en faire une cobaye. 

J'ai beaucoup aimé à nouveau le mélange entre cette grande violence des affrontements, parfaitement rendu par le trait très crayeux de l'auteur, où chaque coup est parfaitement rendu sous son crayon, c'est sale et ça se sent. Cela se marie très bien avec les magouilles en sous-main des militaires que l'auteur nous dévoile en relatant des bribes des origines de ce qui a donné les Wolang et c'est fascinant. Ce n'est que quelques brèves pages mais c'est exactement le genre de SF avec virus mutant venant de l'espace que j'adore !

Enfin, le mangaka ajoute une belle touche d'humanité à cela avec à nouveau l'histoire du trio d'amis : Ken, Akira et Isaku, qui bien que discrets semblent au coeur de tout ça. On voit Isaku graviter autour de Ken. On voit Akira tenter de sauver Emi. On voit Ken tenter de protéger tout le monde avec son grand coeur. Mais cela ne suffit pas, ce présent est bien trop flou, on repart donc une nouvelle fois en arrière aux sources de tout cela et là, frustration, l'auteur nous coupe à un moment charnière et poignant où les amis sont terriblement en danger. On aimerait vraiment avoir le fin mot de cette histoire. 

En bref

A nouveau dans un univers de SF militaire politique sombre, marqué par l'ostracisme, Yu Ito développe son histoire entre trois amis que la vie, la politique et sûrement les expériences ont séparé. Chacun mène désormais sa vie en poursuivant les idéaux du groupe mais les tensions sont telles que le lecteur a besoin de savoir ce qui s'est passé. Un mystère parfaitement géré qui donne envie de se jeter sur la suite, en espérant qu'on y retrouvera la même puissance évocatrice qu'ici !

8
Ookami Rise
Positif

Un univers dense maîtrisé et mystérieux

Un trio d'amis poignant

L'arrivé d'Emi chez les Wolang et ce que cela implique

Le mélange politique, mutation, histoire perso

Un dessin crayonné nerveux parfait pour la violence de l'histoire

Negatif

Un début à la narration à nouveau brouillonne

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (693)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire