Critique Manga Le fil du destin #6

7
Le fil du destin

par Tampopo24 le sam. 4 déc. 2021 Staff

Quand la maladie nous rattrape

Pour conclure cette série de Kaho Miyasaka, une ancienne gloire de leur catalogue, commencée en 2017 et stoppée en 2018, Panini fait plaisir à ses lecteurs en proposant 2 tomes doubles regroupant les 4 derniers tomes.

Voici le premier des deux. Tout comme avec Honey Bitter par exemple, l'éditeur se débarrasse de la jaquette au profit d'une couverture cartonnée souple normale et il accole les deux tomes à la suite, ajoutant en toute fin certaines pages bonus. Nous ne perdons donc rien.

L'histoire du Fil du destin étant simple, il est facile d'y raccrocher. Ce titre pour rappel est le spin-off du Fil rouge, une série en 9 tomes mettant en scène des couples d'ados amis entre eux. Tandis que la première met en scène Chihiro et Hinase, les deux plus extravertis, Le Fil du destin s'attache à Rino et Ren, leurs meilleurs amis plus discrets. Dans les premiers temps, la série était on ne peut plus banale mettant en scène une romance entre deux jeunes gens timides et maladroits manquant de confiance en eux malgré leur attirance. Mais dans un second temps, l'autrice a fait basculer son histoire dans le mélodrame avec la découverte d'une maladie grave chez Rino.

C'est le développement et les conséquences de cette maladie qui sont au coeur de ces nouveaux chapitres. Rino souffre de la maladie de Charcot qui va petit à petit la paralyser. Elle vit ses derniers instants d'ado insouciante auprès de son petit ami, profitant au maximum de son corps tant qu'il le peut encore. Malheureusement la maladie progresse vite et elle doit se battre à chaque instant.

Il est poignant de voir la lutte que mène la jeune fille, les doutes qui s'emparent d'elle souvent et la détresse qui est la sienne. Le récit des conséquences sur son quotidien est on ne peut plus réaliste. Oui, c'est bien beau de vouloir faire comme si on était fort et qu'on pouvait tout surmonter, mais parfois c'est impossible et la série le montre très bien. L'autrice est honnête. Elle alterne entre lumière et courage, et ombre et découragement. J'ai également aimé voir les conséquences sur l'entourage de Rino, son petit ami en tête. Ren fait tout son possible mais ce n'est qu'un garçon de 17 ans. Alors ce n'est pas facile pour lui et leurs familles veulent aussi leur faire comprendre que ce sont encore des enfants malgré les grandes décisions pour leur avenir qu'ils souhaitent prendre dans la fougue de ce premier amour si complexe déjà.

Je ne suis pas une grande fan de série mélodramatique alors ce ne fut pas aisé pour moi de lire ce double tome. J'ai souvent trouvé la maladie trop présente, mais c'est parce que je n'aime pas ce thème. Je reconnais cependant que pour ceux qui apprécie le sujet, il est bien traité. L'autrice aborde les difficultés intimes que cela implique pour Rino mais aussi pour son couple avec Ren. Elle aborde le poids du handicap pour la famille, la panique qui peut saisir. Mais elle évoque également l'importance des proches famille et amis pour aider au quotidien concrètement mais également juste sur le moral en étant présent. Il y a donc plein de belles choses.

En bref

Je salue le travail éditorial de Panini qui a le mérite d'offrir la conclusion de cette ancienne série à son lectorat. C'est un beau sacrifice car je crains que beaucoup ne reprennent pas la série et encore moins ne la commencent. Celle-ci change des bluettes lycéennes habituelles de l'autrice. Elle montre ici plus de profondeur que dans ses dernières romances qui étaient assez banales. Si on aime les histoires sur fond de maladie, il y a tout pour se régaler car l'autrice est assez juste. Alors si vous êtes intriguez, laissez-vous tenter pour soutenir l'éditeur et l'encourager à peut-être reprendre d'autres séries.

7
Le fil du destin
Positif

L'autrice change de ses habitudes avec cette histoire sur fond de maladie

Un bon traitement de la maladie de Charcot et ses conséquences

Un titre à la fois triste et lumineux

Le travail éditorial de Panini pour nous proposer cette reprise

Negatif

Une ambiance très mélodramatique donc pesante

Une romance classique

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (693)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire