Critique Manga Interspecies Reviewers #2

8
Interspecies Reviewers

par Pois0n le lun. 29 nov. 2021 Staff

Laisse ton comm' sur AmazonE

On prend les mêmes (chroniqueurs) et on recommence : nos aventuriers de l'extrême sont de retour pour de nouvelles expériences dans des maisons de passe toujours plus variées.

Le concept de la série de change pas d'un iota par rapport au premier volet : on a toujours une série qui tourne 100% autour de la chose, tout en réussissant l'exploit de ne rien montrer ou presque. Presque, car les auteurs ont trouvé comment faire monter la sauce de façon originale... comprenne qui pourra.

La variété dans les ethnies croisées est au rendez-vous, dans les goûts de nos blogueurs également, puisque leurs notes s'avèrent parfois diamétralement opposées. D'autant que les lieux présentés mettent cette fois réellement en valeur cette idée. D'où l'intérêt de varier la composition du groupe, même si Stunk, Zel et Curim restent les personnages principaux. Kantchal, le lilliputien, semble bien parti pour compléter l'équipe la majorité du temps, aussi ne voit-on pas beaucoup les autres. Dans le même ordre d'idée, ce que l'on sait des protagonistes se limite à leurs goûts en matière de filles et « d'activités ». Depuis le temps, on aimerait en découvrir un peu plus, même si on n'est clairement pas là pour se prendre la tête. Il faut dire que la traduction de haute volée arrache carrément des barres de rire. Plus c'est con, plus c'est bon !

Et, mine de rien, en découvrant les particularités des différentes filles, on en apprend petit à petit sur le monde de la série !

On pourra en revanche continuer à trouver douteuse l'attitude du groupe envers Maidrea, même si les limites semblent clairement définies et que l'intéressée ne se prive pas de leur leur rappeler. Mais bon, au bout d'un moment... A côté de ça, on parle tout de même, toujours en toute légèreté, de consentement dans le chapitre sur les jeux de rôle. Bref, ça n'est pas parfait sur tous les niveaux, mais il y a une vraie volonté d'aborder le sexe de façon saine et fun.

Visuellement, ça n'est toujours pas extraordinaire sur le plan technique, quoique : entre les filles-champignons dégoulinantes, la zombie sexy, les lézardes baraquées et des poitrines de toutes formes et taille, on a rarement vu une telle diversité dans les corps représentés, mine de rien. Ce que souligne d'ailleurs le texte à plus d'une reprise.

Côté édition, c'est toujours du très bon boulot, avec une page couleur, des bonus sous la jaquette, une impression au poil et, comme je l'ai déjà souligné, une traduction absolument savoureuse.

En bref

Sous le prisme de la fantasy, Interspecies Reviewers continue à faire le tour des kinks, des plus courants aux plus improbables, mais toujours dans une relative bienveillance.

8
Interspecies Reviewers
Positif

La traduction de haute volée

La diversité dans le physique des persos

Léger, fun et sexy

Negatif

L'attitude parfois limite du groupe envers Maidrea

On ne sait toujours pas grand-chose sur les persos principaux, en fin de compte

Pois0n Suivre Pois0n Toutes ses critiques (293)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire