9
The Ride-On King

par Auray le lun. 25 oct. 2021 Staff

Super président Ploutinov !

Il n'y a que moi qui pense aux fameux chocobos de Final Fantasy en voyant la couverture du dernier tome de « the ride-on king » ? Et on parle du fameux slime en première page ? Qui a dit Dragon Quest ? Décidément, les fans de jeux vidéo vont être aux anges ! Et, comme à chaque fois jusqu'à présent, on s'amuse à faire monter sur n'importe quel animal de ce monde burlesque le président Ploutinov. Celui-ci est toujours aussi sérieux quand il s'agit d'exercer son sport favori. Tel le mâle alpha, il cherche en permanence à dominer la nature qui l'entoure. Mais, peut-être que le moment est à présent venu d'affronter un adversaire encore plus effronté que lui ?

Ce tome est vraiment très important, il permet de réellement voir le potentiel de cette série, tout simplement. En gros, je le conseillerais fortement en cette période de Noël qui arrive, de prendre directement, si possible, ses trois premiers tomes qui forment donc un cycle.

Effectivement, l'histoire sur les centaures se termine entre ces pages. La bataille finale va arriver contre la guerrière qui les a cruellement asservi... Pourtant, comme dans la vie, la vérité est plus complexe qu'il n'y paraît, et c'est vraiment bien trouvé.

De plus, on reste fidèle depuis le début à la psychologie de notre sosie de Vladimir Poutine, l'actuel dirigeant de la Russie, soit très terre à terre, fidèle à l'esprit du capitalisme, jusqu'à en ressortir le costume qui va avec. Il va y avoir ici un véritable tour de force qui prendra en compte toute l'expérience emmagasinée de ce nouveau monde, et bien sûr, de l'ancien. Ce mélange est extraordinaire et vivifiant, et parfois, d'une cruauté sans nom, comme chez nos voisins. Il apporte de la nouveauté bienvenue dans les isekais qui manquent parfois dans leurs schémas trop typiques.

Mais, ce n'est pas la seule surprise : le tout reste classe, certes, mais, sans jamais oublier de faire rire par des situations plus ridicules les unes que les autres. Et, si vous arrivez à deviner ce qui va se passer, vous êtes très forts ! En tout cas, on poursuit les explications des nouveaux pouvoirs offerts à Ploutinov... tout en construisant rapidement une place forte ! La magie de nos alliés qui semblait fragile auparavant, devient alors, très pratique.

Vous l'aurez compris, ce tome n'est à manquer sous aucun prétexte ! Si vous avez hésité à suivre ces aventures, c'est le moment de prendre le train en route, j'en reste convaincu. Pour les autres, les regrets ne sont vraiment pas au rendez-vous, et on est heureux d'avoir aperçu avant tout le monde le potentiel de cette série. Bravo Yasushi Baba ! On attend la suite du haut de notre fidèle destrier !

En bref

« Je suis venu... Pour négocier ! »

9
The Ride-On King
Positif

Un scénario amusant et épique

Un dessin qui claque

On reste fidèle à la psychologie de Ploutinov depuis le début

Un isékai qui change un peu des autres plus « traditionnels »

La mise en valeur des objets et des monstres en bonus, ainsi qu'une carte du monde et des blasons

Negatif

La suite en décembre, mais, on a du coup rattrapé le rythme japonais !

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (609)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire