10
Search & Destroy

par Kikô2401 le mer. 23 juin 2021 Staff

A la recherche des membres perdus

Quel plaisir de retrouver Hyaku et Doro dans ce nouveau tome de Search and destroy !

Pour rappel, ce manga est une réécriture du manga Dororo d’Osamu TEZUKA par le mangaka Atsuki KANEKO.

On retrouve donc Hyaku, qui a pu récupérer ses yeux et sa langue à la fin du tome 1, en compagnie de Doro. Hyaku doit s’adapter à ses nouveaux sens et retrouve une part d’humanité, qu’elle avait perdu en même temps que les 48 parties de son corps.

Elle s’aide de la carte que lui avaient dévoilé Nah et Sue afin de trouver les parties de son corps manquantes.

Ce tome se découpe une nouvelle fois en deux parties :

- Une première ayant lieu dans un lupanar, ce qui permettra à Hyaku de mettre la main sur ses jambes ;

- Une seconde ayant lieu dans une usine de viande, où l’auteur nous livre un combat final épique pour que Hyaku y récupère ses bras.

Hyaku ne sait rien d’elle, hormis les 48 parties de son corps qui lui ont été enlevées. Et ce tome nous permet d’en comprendre davantage ce qui lui est arrivé.

Au fur et à mesure que Hyaku récupère des parties de son corps, elle doit se réhabituer à vivre avec et devient de plus en plus fragile. Toutefois, elle est plus que jamais déterminée à en découdre vis-à-vis des personnes qui ont participé à ses mutilations et à reprendre ce qui lui appartient.

On ressent toujours ce clivage entre les hu (humains) et les creech (robots) malgré une politique en faveur de la paix entre les deux factions. En effet, on découvre que des creech ont pour but de se venger de l’espèce humaine – même si cet aspect n’est pas très développé dans ce tome.

Au niveau des dessins, c’est une vraie réussite. Je ne retrouve plus ce souci au niveau des visages (peut être que mon regard est différent). Les décors sont toujours aussi bien détaillés et somptueux ! Les dessins en pleines pages apportent une vraie profondeur au récit.

En ce qui concerne les onomatopées, elles m’ont moins dérangées. Mais je les trouve un peu moins présentes en comparaison avec le premier tome.

Je me demande où va nous emmener le troisième et dernier tome de cette série car il reste encore beaucoup de choses à apprendre et à découvrir. Mais je fais totalement confiance à l’auteur pour nous préparer quelque chose de magistral, tant les deux premiers tomes sont magnifiques.

En bref

Un pur plaisir de continuer la lecture de cette série. L’auteur réalise une adaptation réussie du manga Dororo du maître Osamu TEZUKA. Je vais avoir du mal à attendre la suite et fin de cette merveille.

10
Search & Destroy
Positif

les dessins

la réécriture réussie de Dororo

l'univers SF

Negatif

les onomatopées toujours présentes (mais moins)

Kikô2401 Suivre Kikô2401 Toutes ses critiques (27)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire