8
Les Tisserands de la Vérité

par Sachiko-chi le sam. 10 avril 2021 Staff

Les sorciers ont la vie dure...

Ce titre est une nouveauté des éditions Komikku, et c’est avant tout son résumé qui m’a interpellé. Bien que les couleurs de cette première couverture attirent l’œil !

D’entrée on est propulsé dans un univers fantastique, et plus précisément au pays de Lavarta. Ce dernier qui n’a rien à voir avec notre réalité puisque l’on est dans un univers où est bien présent la magie ! Mais cette dernière n’est pas aussi bien vus qu’elle ne pourrait le laisser paraître, et les magiciens n’ont pas un très bon statut dans leur société.

En effet, on rencontre un personnage qui répond au nom de Leon, et qui est un sorcier dans ce manga. En suivant ce personnage, on se rend compte de de la dureté de ce monde, et des difficultés que rencontrent ces sorciers pour se faire accepter et survivre. On voit bien que notre personnage n’est pas quelqu’un de méchant, il fait même le bien autour de lui, mais il est traité comme un pestiféré, n’est pas accepté et est même rejeté par les autres habitants du village.
Pour ce personnage, on ne se contente pas de suivre son quotidien en tant que sorcier et en tant que professeur de magie. On va aussi pouvoir découvrir son passé, ou du moins une partie, en effet, on va suivre tout son apprentissage en tant que sorcier.
On va pouvoir en apprendre un peu plus sur ces écoles de magie durant son apprentissage, et cela permet aussi de faire entrer de nouveaux personnages dans le récit comme des amis à lui qui ne le traitent pas comme un pestiféré. Et une de ces connaissances lui demandent de prendre en apprentissage un enfant doté de beaucoup de magie mais qui ne veut pas se mettre à étudier sérieusement.

C’est de cette manière qu’est introduit notre deuxième protagoniste de cette histoire, et on fait la rencontre de Zechs. Pour lequel on découvre aussi son histoire, et on apprend par la suite la raison pour laquelle il refuse d’apprendre la magie. J’avais facilement deviné cette raison, tous les éléments me menaient à cette conclusion, c’est la toute petite partie décevante, puisque je n’ai pas eu d’effet de surprise.
On est confronté à un personnage agressif, qui ne semble pas se sentir à sa place, et qui est complètement incompris par les autres. C’est un personnage que j’ai apprécié tout de même, on ne reste pas indifférent à son sort et ce qui lui arrive, puisqu’encore une fois, il a dû mal à s’exprimer, et à s’expliquer. Bien évidemment ses rapports avec Leon vont vraiment être difficiles dès le départ, ils ne vont pas du tout être sur la même longueur d’ondes, et heureusement que Leon est un personnage intéressant. Il comprend que son approche doit être différente et doit s’adapter à son élève. J’espère qu’une complicité intéressante va naitre entre ces deux personnages.

On est vraiment dans un monde qui est très paradoxal, puisqu’il y a beaucoup de magie, il y a des écoles pour apprendre à ceux qui en possèdent à la maîtriser. Et en même temps, ils sont très mal vus par les gens qui ne la possèdent pas, ils sont presque marqués au fer rouge. Les gens les fuient, je trouve cette idée intéressante et vient apporter une nouvelle dimension à l’univers.
Mais ce n’est pas tout, le personnage de Leon est quelqu’un de très humain, il ne se prend pas pour le plus fort. Il a ses faiblesses et ses côtés sombres, il accepte de vivre parce qu’il en a complètement conscience. C’est vraiment un personnage principal intéressant et qui a vraiment matière à évoluer par la suite, à prendre confiance en lui aussi.
J’ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite !

En bref

Un premier tome très intéressant avec des personnages profonds et plutôt bien travaillés. Un univers tout aussi intéressant où la magie est présente, reconnue et les gens apprennent à la maîtriser, et en même temps, elle est très mal vue. Un bon potentiel dans ce titre, en espérant que ce soit bien exploité !

8
Les Tisserands de la Vérité
Positif

Des personnages intéressants et bien travaillés

Un univers paradoxal qui amène une touche intéressante au titre

Des dessins sympathiques

Le passé des personnages dévoilés

Negatif

La raison pour laquelle il ne veut pas étudier facile à deviner

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (150)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire