5
Goblin Slayer

par CahirXIII. SO le ven. 26 juin 2020 Staff

" Je ne suis que le Crève-Gobelins"

Bon... J'adore cette saga, mais je ne peux m'empêcher de voir les flagrants défauts de ce tome, qui viennent confirmer une impression persistante depuis les précédents.

Pour le dessin, rien à redire. Je trouve même un soin particulier apporté à ce tome en comparaison du 7. Les traits semblent davantage travaillés, et me rappellent avec une douce nostalgie le premier tome. Et quel tome ! ... c'est justement ce qui manque à Goblin Slayer depuis quelques temps. Lorsque je lisais les premiers tomes, il y avait cette horreur, cette atmosphère oppressante qui laissait présager d'un malheur. Ici, alors que les gobelins font enfin leur retour, on se surprend à ne même plus s'inquiéter pour les protagonistes.

Quant au méchant de ce tome... quel vide ! L'adversaire qui semble être la cause de ce qui se manigance en ville et aux alentours fait son apparition, et sous ses airs d'antagoniste de la saga Zelda, on ne peut qu'y trouver les grands clichés de ces gens du " Chaos". Il est creux, presque naïf, et ce cocktail fait qu'on ne peut vraiment lui donner un poids dans l'histoire. Au mieux, le statut d'un boss sans un réel impact sur le développement de l'intrigue et encore moins des personnages principaux.

En bref

Un tome qui clôture l'arc du Festival avec un goût d'inachevé. On regrette vraiment l'horreur des premiers tomes, et il ne semble ne plus y avoir vraiment de défis pour nos Héros.

5
Goblin Slayer
Positif

- Le soin comme nouveau apporté au dessin

- L'évolution intéressante de la prêtresse.

Negatif

- Une atmosphère plate, presque sans danger.

- Un méchant creux

CahirXIII. SO Suivre CahirXIII. SO Toutes ses critiques (12)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire