Critique Manga One-Punch Man #5

8
One-Punch Man

par ivan isaak le ven. 1 mai 2020 Staff

Héros ou imposteur ?

Nous voilà donc déjà au 5ème volume de One Punch Man, ce qui devrait nous permettre de savoir si on a affaire à un titre qui mérite notre intérêt ou s’il s’agit uniquement d’un énième shônen enchaînant les combats sans réel intérêt. Où se situe le titre de ONE et Yusuke Murata ?

Le volume 4 avait laissé un goût d’inachevé. En effet, pour la première fois depuis le début de la série, les auteurs nous embarquaient dans une histoire plus longue, et de ce fait moins rythmée que les précédentes. Une histoire qui nous aura permis de faire connaissance avec un nombre important de héros, de la classe C à la classe S. Il s’agit là du principal intérêt de ces (un peu trop) nombreux chapitres. Car sa conclusion est une nouvelle fois identique aux précédents combats, même si le suspense était inexistant (sinon, le titre serait usurpé). Le monde d’OPM s’étoffe donc un peu, l’humour est toujours efficace, les personnages toujours aussi décalés pour la plupart (mention spéciale à Pri-Pri Prisonnier et Sonic), et surtout, Yusuke Murata reste graphiquement au taquet, avec quelques designs et planches grandioses. LE véritable atout du titre, qui augmente considérablement le plaisir de lecture.

En bref

La série ayant déjà dépassé les 20 volumes, nous donnerons encore un peu de temps à OPM pour s’imposer définitivement parmi les tops du moment. Il en prend clairement le chemin, malgré des combats à l’issue connue d’avance, servi par un dessin et une mise en page terriblement efficaces.

8
One-Punch Man
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire