Critique Black Clover 12

Après un tome 11 tout simplement époustouflant, le rythme ralentit, il est temps de revenir à la capitale. Comme d'habitude dans Black Clover, il y a toujours des tomes de transition entre les différentes actions, et même s'ils ne sont pas aussi intenses, ils sont nécessaires au bon déroulement de l'histoire. Pour celui-ci, on découvre le classement des compagnies.

Un classement... inattendu ?

Lorsque l'on fait partie d'une compagnie, on peut gagner des étoiles en effectuant des missions. Après un an, un classement est établi pour déterminer quelles compagnies ont été les plus actives et efficaces. Et autant vous dire que Le Taureau Noir était toujours bon dernier, dénigré par tous pour ses méthodes un petit peu excessives... Même si ce passage n'apporte pas réellement à l'histoire en soi, je trouve ça important pour montrer que nos personnages ont bien évolué depuis l'arrivée d'Asta dans la compagnie.

Et aussi étonnant que cela puisse être, Le Taureau Noir est deuxième. Le bon dernier, rejeté, arrive deuxième. Par ailleurs, les deux nouveaux qui ont rappelé le plus d'étoiles à leur compagnie sont Asta et Yuno, deux orphelins qui ignorent tout de la noblesse. En plus de détruire tout jugement de valeur des citoyens, les deux garçons prouvent carrément qu'ils sont très doués dans leur domaine et méritent la confiance de leur prochain. Et tout le monde sait à quel point j'adore quand la catégorie sociale d'un personnage n'influe pas sur ses capacités, et à quel point j'adore voir tous les fermés d'esprit devoir faire face à la réalité !

D'accord on est dans un manga, mais je trouve ça important d'avoir une attache avec la réalité, même dans un monde magique. Parce que c'est aussi ça qui permet au lecteur de s'identifier à un personnage, même si les deux mondes sont totalement différents.

Les chevaliers royaux

Avant de terminer le tome, il fallait redonner du piment au récit, préparer le terrain pour le tome 13. Et autant vous dire que mettre en place une sorte de concours pour créer l'équipe ultime de chevaliers capables de terrasser l'ennemi, c'est pas mal. C'est quelque chose que l'on voit souvent dans les Nekketsu, mais vu que je n'ai encore aucune idée des réelles épreuves qui vont se dresser devant eux, je ne peux pas encore dire si ce sera pertinent ou non. Wait and see !

Par contre, le bon point avec ça, c'est que la compagnie du Lion Flamboyant part pour une petite séance d'entraînement... Asta, Yuno, Noelle et Yami sont aussi de la partie. En plus d'être assez comique et de détendre l'atmosphère, ça va permettre à Asta de voir s'il peut maîtriser son pouvoir et s'entraîner pour avoir une chance de faire partie des chevaliers.

7
La pression redescend dans ce tome transitoire, où nos héros vont pouvoir se recentrer avant de repartir à l'aventure. Pour un tome dont le rythme est aussi lent, il reste assez intéressant et permet de mettre en avant un nouvel enjeu, une nouvelle épreuve à laquelle le Taureau Noir, mais aussi les autres compagnies vont devoir faire face. Mais qui aura assez de mérite pour être de la partie ?

Achetez Black CloverT.12 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Black Clover (Manga), Black Clover T.12

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire