Critique Black Clover 8

AWESOME. Si je devais choisir un seul mot pour définir ce tome, ce serait celui-ci. C'est assurément le tome le plus épique depuis le début de la série mais également le premier qui me fait réellement aimer Black Clover. Si vous suivez régulièrement mes critiques sur la série, vous devez savoir que je ne la portais pas tellement dans mon cœur...

Un démon sanguinaire à la force qui surpasse celle des autres fait son apparition, afin d'anéantir la compagnie du Taureau Noir et récupérer ce qui, selon lui, lui est dû. Le tome entier se concentre sur les combats entre ce démon et les membres du TN, un par un, permettant ainsi de les mettre en avant, découvrir leurs pouvoirs jusqu'à maintenant très peu exposés. Moi qui souhaitais un développement des personnages, me voilà servi ! De plus, rien ne vaut plus que de beaux combats avec les dessins adaptés pour séduire le lecteur et le faire apprécier les personnages représentés.

Revenons un peu sur le personnage d'Asta. Jusqu'à maintenant, j'avais du mal à le supporter à cause de sa façon de se comporter, et l'illogique même de la chose. Ok, il a une épée anti-magie, mais de là à être aussi stylé et à vaincre tous ses adversaires, il ne faut pas abuser... Pourtant, dans ce tome, l'auteur a réussi à gérer cet aspect néfaste qui abaissait la qualité du titre, et c'est tant mieux. Bien-sûr, Asta ne perd pas toute sa volonté qui lui est propre, mais celle-ci est plus maîtrisée, plus réfléchie. Et il était temps. Je peux enfin apprécier les scènes de combat à leur juste valeur, et c'est tant mieux.

D'ailleurs, de ce côté-là, le dessin est irréprochable, à tel point qu'il en devient indispensable. Les planches sont sublimes, que ce soit en plan rapproché ou éloigné, paysages, effets, expressions... Tout est d'une finesse étonnante.

Ce qui est certain, c'est que, désormais, Black Clover a évolué et nous propose des actions bien plus intéressantes qu'auparavant. Il y a eu comme une transition nette depuis le tome précédent et ce n'est que du positif : ça veut dire que l'auteur est capable de se remettre en question pour rendre son manga bien meilleur et suivre les critiques constructives (et de son éditeur sûrement).

En plus de ça, tout n'est pas prévisiblement, il y a encore de nombreuses choses qui restent dans le flou et qu'il me tarde de découvrir. L'univers, bien que ce ne soit pas le plus vaste, a encore beaucoup à nous offrir, et j'espère qu'on aura le droit à d'autres tomes de cette qualité !

8
Black Clover évolue de plus en plus et l'intérêt porté au titre grandit de plus belle. Ce tome est le meilleur depuis le début de la série avec un combat épique qui permet d'en découvrir plus sur de nombreux personnages et sur leurs adversaires, qui semblent vouloir semer le chaos sur le royaume de Clover. C'est également un tome qui nous montre la grandeur de l'univers, qui a encore énormément de potentiel.

Achetez Black CloverT.8 chez nos partenaires

Partagez cette news :

par Niwo

Grand fan de philosophie et de psychologie, je préfère les séries assez profondes avec une certaine maturité. Je lis des mangas depuis ma tendre enfance et depuis je n'ai jamais arrêté de m'y intéresser. J'ai besoin qu'on me force à réfléchir et remettre en cause la société dans laquelle on vit pour réellement apprécier une oeuvre (Inio Asano entre autres.).

Site/blog perso : https://www.youtube.com/c/niwomanga

Contenu associé

Black Clover (Manga), Black Clover T.8

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire