7
Edens Zero

par P'tit Citron le jeu. 15 nov. 2018 Staff

Nouvelle série de Mashima Hiro (Rave, Fairy Tail...), Edens Zero bénéficie pour sa sortie d'une communication des plus impressionnantes de la part de Pika Edition, qui souhaite bien faire de ce titre un nouveau fer de lance... A l'instar de Fairy Tail en son temps (pas si éloigné que cela), son successeur divise la communauté et inspire quelques appréhensions...



Cosmos Sakura, dans un futur alternatif... Rebecca et son acolyte Happy, des B-Cubers, traversent l'espace pour conter leurs palpitants voyages à leurs viewers. Un jour, après avoir atterri sur l'île de Granbell, ils font la rencontre de Shiki, un jeune garçon sauvage et insouciant... Ensemble, ils démarrent un périple fou, où de nombreuses aventures les attendent...



De la Space-Fantasy au service du Mashima Style...

« Space-Fantasy », c'est comme cela que Mashima Hiro qualifie son œuvre. Un terme qui me semble juste. Il garde la même recette à base d'action, d'humour et d'émotion ; et la transplante dans un univers mêlant fantastique et science-fiction, comme il en a le secret. Si ce manque de changement en gênera certain•e•s, ce n'est pas mon cas. On connaît l'auteur et on l'apprécie pour ce style simple mais sympathique. Et puis, à quoi d'autre pouvait-on réellement s'attendre...?



Une volonté de toucher un jeune public ?

Dans ce manga, les "B-Cubers" sont des personnalités qui publient des vidéos sur une plateforme appelée "B-Cube", un genre de YouTube fictif et futuriste. Délire de l'auteur ou réelle volonté de parler au jeune public ? Qui sait... En soi, c'est une idée amusante et dans l'air du temps ; pourquoi pas. Seulement, au moins dans ce premier tome, je n'y ai pas trouvé d'utilité particulière. Rebecca est une B-Cubeuse, soit, très bien... Et alors ?


De manière plus générale, j'ai remarqué une simplification du style et de la narration de l'auteur. Peut-être n'est-ce qu'une impression. Ce n'est pas un problème pour autant. Il n'y a pas d'âge pour lire et apprécier du Mashima. On ne retiendra pas tous la même chose de notre lecture, c'est sûr, mais c'est tant mieux.



En conclusion...

Pour cette chronique, je n'ai pas pris en compte les remarques et réserves évidentes que l'on peut émettre concernant, par exemple, les similitudes entre Edens Zero et Fairy Tail. J'ai préféré me concentrer sur l'œuvre elle-même, qui est à mon sens plus importante


Edens Zero nous plonge dans un univers vaste et intrigant, aux côtés de personnages, certes peu surprenants et assez stéréotypés, mais sympathiques. L'auteur ne s'attarde pas sur chaque détail et entre rapidement dans le vif du sujet, bien qu'aucune réelle intrigue, autre que "l'aventure", ne soit encore dévoilée. C'est simple, très simple, mais on sent que Mashima Hiro maîtrise sa plume, et plus important, on voit à travers ses planches qu'il aime ce qu'il crée. Je pense que c'est essentiel, et je pense que cela pésera toujours plus qu'un manque d'originalité ou de profondeur, souvent critiqué par les lecteur•rice•s...

En bref

Comme on pouvait s'y attendre, Edens Zero reprend les codes narratifs et le style de Fairy Tail, pour développer un nouvel univers. C'est loin d'être original ou complexe, mais c'est tout de même maîtrisé. L'histoire n'en est qu'à ses débuts, mais reste intrigante. Elle contentera sans nul doute les fans de Mashima Hiro, ou plus largement les amateurs de fantaisie un peu niaise et insouciante...

7
Edens Zero
P'tit Citron Suivre P'tit Citron Toutes ses critiques (189)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire