3
Shonan seven

par Asagari le sam. 19 nov. 2016 Staff

Vraisemblablement attendu à juste titre, de par son appartenance à l'univers du mythique GTO mais aussi une certaine promesse de combats friands pouvant combler les amateurs du genre "Furyo", le premier tome de Shonan Seven est finalement à l'image de son récit : plat comme décevant...

Le lecteur tourne page après page découvrant tout d'abord le protagoniste de l'histoire en la personne de Ikki Kurokami, et ainsi un premier sentiment de déception et d'inquiétude se fait rapidement ressentir. La cause à un personnage bien trop proche du maestro Onizuka, mais évidemment sans la saveur de ce dernier. Le reste du casting est encore plus décevant, des stéréotypes absurdes, seulement le mystérieux Haku Kamijô tire son épingle du jeu.

Constat affligeant, l'intrigue avance sans vraiment égayer notre attention, les dialogues sont lus sans plaisir, et la dernière page ne laisse guère le désir de découvrir le second chapitre de notre héros alors que l'action est de mise.

Mais là où le bât blesse étonnamment, c'est lorsqu'il est question d'humour, parfois trop au premier degré ou au second, le juste milieu est rarement atteint. À aucun moment les gags ne marchent, au contraire ils tournent même au ridicule, ce qui est bien triste.

Enfin, malgré ces défauts évidents, certains points positifs laissent encore de l'espoir pour la suite de l'aventure. Tout d'abord le contexte du tournoi "Shônan Seven", élément central de l'histoire, qui devrait amener son lot d'antagonistes charismatiques, ce que nous espérons. Ensuite, certainement le style du dessinateur, profilant des combats impressionnants à l'avenir, les premiers étant plutôt réussis.

En somme, la déception est grande car nous voici avec un premier tome bourré d'aspects négatifs rendant la lecture monotone et l'achat de celui-ci plus que discutable. Néanmoins porter un jugement définitif serait une action hasardeuse, il est ainsi préférable d'attendre le second volet pour décider si la série mérite une lecture ou non dans les jours à venir.

En bref

3
Shonan seven
Asagari Suivre Asagari Toutes ses critiques (78)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire