7
Liselotte et la forêt des sorcières

par Sherryn le dim. 2 août 2015 Staff

Un peu moins riche en révélations que le tome précédent, ce volume n'en reste pas moins très agréable à lire, notamment grâce au style magnifique (fluide, poétique, contemplatif, superbement dessiné), à l'humour et à ses personnages attachants !

Les relations entre ceux-ci, par contre, font d'ailleurs une avancée significative, entre Liselotte et Engetsu qui créent de nouveaux liens plus osés que précédemment, et Werg qui pourrait bien se laisser attendrir maaaaaaaaiiiis... le combat n'est pas gagné pour autant.

En effet, Werg semble lui aussi avoir un passé difficile qu'il n'est pas encore prêt à partager et que nous sommes, du coup, assez impatients de découvrir et plus encore, de découvrir de quelle façon Natsuki Takaya compte le mettre en scène (et on ne doute pas que ce sera très bien).

En arrière-fond, on découvre aussi que la vie de Liselotte continue d'être suspendue à un fil... Ce qu'on se demande bien entendu, même si pour l'instant le manga ne semble pas encore s'orienter vers cette question, c'est quelle décision va prendre Richard et si Liselotte parviendra à démontrer son innocence.

Malgré son atmosphère positive et naïve en apparence, Liselotte et la forêt des sorcières surfe sur une thématique plus grave et sérieuse. Beaucoup de mystères restent encore à éclaircir, cependant on profite de l'atmosphère de ce manga sans se hâter. Une vraie bouffée d'air frais.

En bref

7
Liselotte et la forêt des sorcières
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire