8
Tokyo Ghoul

par Suiginto le ven. 20 mars 2015 Staff

L'enquête du CCG avance à grands pas, concernant le mystère de la disparition de la "Goinfre", pendant que Ken et ses amis cherchent toujours par tous les moyens à retrouver la trace du Dr Kano...

Absolument captivant, ce nouvel opus de Tokyo Ghoul amorce la résolution de plusieurs sous-intrigues, jusqu'à ce que des pistes communes amènent tous les clans à se rejoindre au même endroit, pour des affrontements musclés et des duels épiques!

Le scénario continue de s'étoffer, entre mystères et révélations, et si Sui Ishida sait où il va, ça risque d'envoyer du lourd, en tout cas ce qu'on a entre les mains pour l'instant est très prometteur!

En effet, le développement des personnages est plutôt convaincant, et le mangaka parvient à créer une réelle attente chez le lecteur, qui guette chaque nouvelle apparition, chaque nouvelle réaction de Ken, dont le statut de héros n'avait pourtant rien d'évident au début de la série.
Néanmoins, on l'a vu évoluer, surmonter de nombreux traumatismes, gagner en confiance en lui, et on a vraiment envie de voir ce qu'il va devenir et quelle sera l'issue de sa quête personnelle.

Plus largement enfin, à travers son histoire, on se demande si les goules et les humains parviendront un jour à cohabiter en paix, ou si l'une des deux espèces finira par l'emporter sur l'autre, dans un bain de sang...

Par ailleurs, la galerie des protagonistes, entre ceux de l'Antique, les membres d'Aogiri, les inspecteurs du CCG ou les sbires de Kano, recèle quelques personnalités fortes et charismatiques, à l'instar des nouveaux venus, Naki (en couverture) et Shachi, ce qui permet d'enrichir l'univers du récit.
Enfin, la mise en scène réussie propose des interactions originales de tout ce petit monde (merci au récapitulatif en début de tome à propos, même si une erreur de frappe y a mangé le nom de Shu)!

De plus en plus bluffant graphiquement, le titre nous enthousiasme par sa qualité croissante, particulièrement dans ce dixième volume, totalement inédit par rapport à l'animé je le rappelle, alors... lisez le manga!
(...ne serait-ce que pour cette sublime double-planche de fin!)

En bref

8
Tokyo Ghoul
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire