7
Bakuman

par Sherryn le dim. 25 janv. 2015 Staff

Après 20 tomes épiques, Bakuman touche enfin à son terme et voit Mashiro et Miho toucher à l'objectif qu'ils poursuivaient depuis longtemps, avec une volonté sans faille et un acharnement qui n'a jamais faibli au fil des années.

Si cette partie du manga n'a jamais été sa qualité principale, en raison notamment de son manque de réalisme, la conclusion se montre parfaitement logique et cohérente et la narration parvient à faire en sorte que le récit se poursuive tambour battant jusqu'à la fin.

Avec les polémiques qui se sont soulevées dans le dix-neuvième tome, Mashiro et Miho vont devoir se battre pour que personne ne trouve rien à redire, mais aussi pour obtenir le droit d'achever leur manga de la meilleure façon possible pour conserver sa qualité jusqu'à la fin et ne pas le poursuivre artificiellement malgré la diffusion imminente de l'anime, qui poussent tous les acteurs concernés à faire pression sur les auteurs pour qu'ils continuent leur série.

Entre parenthèses, concernant ce passage, et c'est là pure affabulation de ma part, mais j'avoue que sachant que les auteurs de Bakuman sont également les auteurs de Death Note, et sachant que Death Note était prévu sur cinq ou six tomes avant de s'ouvrir sur un second arc sur lequel je ne vous apprendrai rien, eh bien je me demande sérieusement s'il ne faut pas voir dans l'intrigue de Bakuman une dénonciation de quelque chose qui serait vraiment arrivé aux auteurs... Je dis ça, je dis rien, mais franchement il y a de quoi se poser des questions...

Quoi qu'il en soit, tout au long de ce volume, Bakuman conserve suspens, intensité et rebondissements qui captent efficacement l'attention. Muto Ashirogi parvient à atteindre son but sur plusieurs plans, et même si la vie continuera après cela et que c'est clairement présenté comme une victoire dans une bataille qui se poursuivra, c'est quand même un joli succès pour eux et une leçon sur le fait qu'on peut arriver à tout avec des efforts et de la persévérance à long terme.

J'aurais apprécié plus de détails sur la conclusion entre Mashiro et Miho, mais la narration contient déjà un ralentissement sur les derniers chapitres et il est compréhensible que les auteurs n'aient pas souhaité prolongé davantage cet effet.

Cette conclusion se montre donc assez satisfaisante et elle est, en tout cas, parfaitement logique et cohérente sur tous les points, bref c'est un final digne de la série.

En bref

7
Bakuman
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire