7
Gangsta

par Lelouch le lun. 20 oct. 2014 Staff

L’attaque contre le clan Cristiano fut sanglante. De nombreux morts, beaucoup de blessés et encore plus de questions. Les tensions entre les crépusculaires et les non-modifiés sont de plus en plus forte. Et les responsables de ce massacre sont en réalité des têtes connues. L’assaut du Bastard à peine terminée, qu’un groupe se remet en chasse contre les indexés. Nicolas et Warwick suivent toujours les événements. Mais l’heure s’annonce sombre.

Si le quatrième volume était sanglant, ce cinquième est une véritable course contre la montre. Les événements s’enchainent rapidement, nous menant à une lecture prompte et rythmée. Le plus difficile est de s’y retrouver. Les tomes passent et de nouveaux personnages s’ajoutent au fur et à mesure. Amis, ennemis, policiers, adversaires, tueurs… L’ensemble donne un véritable petit monde qui tourne dans le quartier d’Ergastulum. C’est la première fois dans « Gangsta » que Nicolas, Warwick et même Alex restent en retrait par rapport à l’intrigue générale. On perd le côté Nick et Warwick qui faisait marcher l’histoire. La prise de recul permet de relancer les personnages, de créer de nouvelles situations d’installer une suite, mais la perte des premiers atouts de ce manga est regrettable.

On continue de constituer notre puzzle pour comprendre chaque recoin de l’histoire. L’auteur semble avoir prévu quelques embuches pour que l’on ne s’ennuie pas. Le tout est toujours accompagné d’un style graphique très agréable, précis, détaillé, avec des passages sombres et sanglants. On conserve ainsi certains codes clés de cette sérié, tandis que d’autres subissent quelques changements. Voyons ce que ça donne !

En bref

7
Gangsta
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire