5
Jusqu'à ce que la mort nous sépare

par Lelouch le ven. 17 oct. 2014 Staff

Le tome précédent présentait un événement surprenant et triste : la mort de l’inspecteur Genda, expert en sabre et amoureux de la justice. Cette tragédie, réveille en Mamoru une volonté de vengeance. Il décide alors de laisser Haruka à Senji, et de partir vers Duhana pour accomplir un plan et terminer cette course poursuite incessante. De son côté Haruka ne l’entend pas de la même façon, et est bien déterminée à agir plutôt que d’attendre.

Avec ces derniers événements, c’est une petite révolution qui se produit dans « Jusqu’à ce que la mort nous sépare ». Enfin le scénario avance un peu ! On va peut-être sortir de cette phase léthargique des derniers tomes, où les affrontements se succédaient sans rien changer. Mais, l’espoir fait vivre dit-on… Car si, en effet, le scénario commence à bouger un peu, l’histoire n’est pas révolutionnaire. Haruka, avec son nouveau courage et ses impulsions personnelles vient donner un peu d’énergie, mais l’ensemble présente encore plus la phase de transition que l’achèvement scénaristique.

Des départs intéressants, dynamisant un peu cette série tirant sur la longueur. Mais rien de révolutionnaire pour autant. L’auteur continue à nous balader, sans que le but soit clairement défini. Les personnes sont toujours nombreux, les alliances changent, les ennemis ne le sont plus, d’autres le deviennent…C’est triste à dire, mais faut vraiment que la série s’oriente vers son achèvement avant de glisser complétement et irrémédiablement dans les longueurs ennuyeuses…

En bref

5
Jusqu'à ce que la mort nous sépare
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire