5
Blue-Blood Gears

par Lelouch le mer. 18 juin 2014 Staff

Kodo est un prince du royaume de la Lune Bleue. C’est un jeune garçon ayant un grand talent. Il est capable de fabriquer des Hagurumas, de gigantesque robot, parfois capable de penser, d’autres simples exécutant de leur commandant. Il construit ces immenses machines pour son père, le roi, dans l’unique but de secourir son peuple dans les taches de reconstructions des villages et d’aide à la vie quotidienne. Mais, un jour, il décide de sortir de son atelier d’ingénieur en chef pour visiter la région sur le dos de son Hagurumas volant, il fait une macabre découverte : ses robots, conçus comme des aides, ont été détourné comme machine de guerre. Pour sa conscience, le choc est fort, et sa révolte va commencer !

Un adolescent, génie et un peu innocent, qui se révolte contre son père le roi, voilà la trame de « Blue-blood Gears ». Rien de bien novateur, mais regardons si Kohei Hanao réussit son jeu avec ce scénario. La recette est donc assez classique, Kodo, le jeune garçon est un peu innocent. Plein de bonnes volontés, il est accablé par sa triste découverte et comme tout bon protagoniste de manga, il ne renonce pas à ses convictions même si cela l’entraine dans une spirale infernale. Il fait la rencontre d’une jeune fille, qui a la difficulté de le croire vraiment contre le roi de la Lune Bleue… Kodo va devoir faire ses preuves. Le jeune révolté est bien sur accompagné d’Orient son fidèle Hagurumas. Ainsi, nous avons, le jeune héros et son animal de compagnie, et sa presque amie qu’il doit convaincre. L’ensemble constitue donc bien un système assez « shonen ». Les dessins quant à eux sont simple plutôt agréable à suivre, mais parfois un peu brouillon.

En somme, la lecture de ce premier volume est rapide, fluide, sans accroche, mais ce n’est pas pourtant emballant. L’histoire est sympa, mais simple, voir un peu simpliste. Il ne faut pas s’attendre à des rebondissements extraordinaires. Il s’agit bien d’une série qui part dans un ton très classique avec un style graphique pas encore tout à fait au point. Bref, un premier tome simple, qui introduit bien l’histoire donc bien dans son rôle. Il l’assure bien, mais ne va pas plus loin. Affaire à suivre…

En bref

5
Blue-Blood Gears
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire