4
Sugar Soldier

par Sherryn le jeu. 29 mai 2014 Staff

Trois tomes déjà, et l'histoire est toujours aussi soporifique.

Cela dit, on ne peut pas dire que rien ne bouge, puisque l'héroïne fait un grand pas en avant vers le milieu du volume, et qu'elle montre par là des débuts d'évolution. Pas grand chose, mais il y a un mieux.

Malheureusement, c'est bien le seul point positif que l'on retiendra, ainsi que le graphisme, toujours aussi joli mais un peu gâché par le fait d'être au service d'une histoire aussi puérile et inintéressante.

Ce volume, comme les autres, ne fait qu'aligner des situations stéréotypées que l'on a déjà lues des milliers de fois, et sans rien leur apporter. On a droit aux vacances d'été, à la plage, à l'anniversaire du héros, aux feux d'artifice, aux yukata, et à tant d'autres situations ô combien clichées : la cruchotte de service qui perd son cadeau, qui part à sa recherche en pleine nature jusqu'à pas d'heure, pour se retrouver piégée dans le noir là où son beau prince viendra la sauver, etc.

Rien de nouveau sous le soleil et l'ennui nous guette à chaque planche. Certes, un manga simple et sans originalité peut être rattrapé par un style excellent, comme on l'a vu récemment avec Night Café. Mais là, l'exagération des sentiments de l'héroïne, le côté redondant de ses craintes et de ses doutes, bref : l'hyperbolisme finit par rendre ce manga ridicule au lieu d'être émouvant. La lecture est enfantine, ennuyeuse et agaçante.

N'oublions pas la soit-disant part d'ombre du beau mâle, autre ingrédient indispensable à tout shôjo romantico-scolaire s'il en est. Là, on espère sérieusement que la mangaka a d'autres révélations à nous faire, parce que si la raison de sa retenue se résume à "ça", alors là ce n'est même plus du ridicule, mais un niveau en-dessous encore, qu'on serait bien en peine de qualifier tellement c'est bas... Heureusement, l'un des bonus laisse entendre que ce n'est pas fini, donc espérons qu'elle parviendra à rattraper le coup.

Les courtes histoires servant de bonus en fin du volume seront, pour une fois, appréciées. En effet, elles sont loin de couper l'herbe sous le pied à une histoire principale de toute façon inintéressante au possible ; au contraire, elles l'approfondissent en lui donnant d'autres points de vue. Il est dommage d'ailleurs que le récit de base n'intègre pas de tels éléments dans sa narration, avec plusieurs points de vue différents, car il ne pourrait qu'en être amélioré.

En bref

4
Sugar Soldier
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire