8
Gangsta

par Lelouch le lun. 26 mai 2014 Staff

Voici un troisième tome riche en informations. Ce volume de « Gangsta » repart sur l’enfance de nos deux protagonistes de l’agence « Service en tous genres ». C’est d’ailleurs autour de leur jeunesse que tourne principalement l’histoire cette fois ci. On apprend de nombreuses choses sur leur relation et sur les crépusculaires. En parallèle de ces flashbacks, l’histoire continue d’avancer à bon rythme, des assassinats suspects se produisent toujours dans Ergastulum et nos deux compères y prêtent de l’attention.

Comme le souligne le synopsis, ce volume nous raconte la rencontre de Warwick et Nicolas, comment ils se sont connu, comment ils se sont retrouvés lié l’un à l’autre, mais aussi et surtout l’auteur nous glisse des données sur les crépusculaires eux-mêmes. Qui sont-ils ? De quoi ils sont issus ? Et comment a évolué leur statut dans la société. Autant dire que le nombre d’infos est important et nous captive à la lecture. La jeunesse de Nicolas et Warwick est toute aussi sombre que leur vie actuelle et l’auteur a très bien réussi le rajeunissement de ses dessins pour l’adapter à des adolescents. En face de ces retours dans le passé, les événements sombres qui se déroulent dans Ergastulum ne sont pas terminés et l’explication des faits passés nous permet de regarder sous un autre jour les faits d’aujourd’hui. Autre point clé essentiel abordé dans ce tome : la nature de la relation entre les deux mercenaires. Il nous permet de regarder les deux hommes différemment.

Un manga toujours aussi bien construit avec une histoire à la fois complexe par des rebondissements et des moments sombres et complète avec les personnalités recherchées des personnages. Tous ont une histoire bien déterminée qui une fois dévoilée au lecteur, change sa manière de regarder la personne. Le développement général est bien tenu, ni trop lent, ni trop rapide, parfait pour maintenir l’attention au lecteur sans lui donner trop de choses. Ce volume confirme pour le moment la qualité présente dans les deux premiers volets.

En bref

8
Gangsta
Lelouch Suivre Lelouch Toutes ses critiques (279)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire