8
Tsubasa Reservoir Chronicle

par Suiginto le ven. 21 mars 2014 Staff

Shaolan et ses compagnons continuent de traverser les dimensions à la recherche des plumes magiques matérialisant l'âme et les souvenirs de la princesse Sakura.
Ils quittent donc la république de Hanshin, et tout au long de ce second volume double, vont tour à tour affronter un seigneur impitoyable au pays de Koryo, traverser une contrée au mystérieux lac, et tomber en plein milieu d'un drame au pays de Jade...!

L'action est toujours au cœur de la série, à la fois à travers la quête des plumes, qui reste en fil rouge du voyage de nos héros, mais aussi grâce aux aventures qu'ils vivent dans chacune des dimensions qu'ils traversent.
En effet, on retrouve à chaque fois une ambiance différente et un univers propre à chaque dimension, l'intrigue secondaire étant alors portée par une riche galerie de personnages charismatiques et attachants.

Ainsi, dans le pays de Koryo où se déroule la majeure partie de ce volume, on retrouve le mythe des fameux "Angyo Onshi", mais revisité avec une bonne dose de magie!
Les combats y sont vraiment très prenants, même si les dessins souffrent d'un manque de clarté dans la mise en scène des mouvements, et l'émotion est aussi au rendez-vous avec le personnage très marquant de Chun'yan.

D'ailleurs, les fans du studio Clamp reconnaîtront ces clins d’œil à des visages connus, inspirés notamment des séries de Shin Shunkaden, Clamp School Detectives, ou encore Magic Knight Rayearth!

Concernant nos héros, on apprécie de suivre l'évolution de Shaolan; le côté dramatique des souvenirs parcellaires de Sakura est atténué par le sourire constant de la jeune fille; et une bonne dose d'humour tient à la présence de Mokona, et au duo formé par Kurogane et Fye (pourtant très classes quand il s'agit de se battre!).
Nul doute qu'on en apprendra au fur et à mesure un peu plus sur eux, de même que sur les mystérieux antagonistes que l'on aperçoit brièvement dans l'ombre...

De leur côté, les dessins sont toujours aussi agréables à regarder, on ressent clairement la volonté des Clamp de se démarquer de leurs précédents styles plus détaillés, en optant pour des traits épais, un chara-design net et expressif où les yeux ont un graphisme simple (souvent complètement noir), avec des décors très stéréotypés et des vêtements originaux, évoquant avec efficacité et en quelques cases l'ambiance de chaque nouveau pays traversé.

L'édition de Pika est identique à celle du précédent volume: on retrouve une illustration de couverture inédite avec un effet un peu "aquarelle" très accentué (qui paraît un peu pixellisé pour le coup), et deux illustrations en couleur au début du tome: celle représentant Sakura en pied (mais tronquée, l'originale présente sur l'artbook officiel de la série s'étendant sur une double-page), et une illustration de son frère Toya - ce qui correspond aux couvertures des tomes 2 et 8 de l'édition deluxe japonaise.
On apprécie en tout cas toujours autant le côté économique de cette édition double, un argument de poids pour ceux qui hésiteraient encore à débuter la série!

La fin de ce tome confronte nos héros à une énigme policière où un crime insoluble hante un petit village perdu sous la neige... On se laisse facilement prendre au jeu et on a hâte de découvrir la suite et la résolution de ce mystère!

En bref

8
Tsubasa Reservoir Chronicle
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire