8
Tsubasa Reservoir Chronicle

par Suiginto le dim. 15 déc. 2013 Staff

Au pays de Clow, un jeune garçon, Shaolan, revient des fouilles archéologiques auxquelles il participe dans les ruines du désert de sable. Son amie d'enfance, la jeune et jolie princesse du pays, Sakura, l'attend pour lui avouer ses sentiments...
Mais rien ne va se dérouler comme prévu car un mystérieux mage manigance quelque chose dans l'ombre, et voilà que des soldats inconnus attaquent le pays et dérobent à la princesse et à Shaolan ce qu'ils ont de plus précieux!

Le récit va donc à toute allure, nous entraînant très rapidement dans un périple à travers les dimensions pour sauver la princesse. Notre jeune héros très déterminé sera accompagné de deux acolytes que l'on découvre déjà bien dans ce premier tome, l'intrigant Fye et le ninja Kurogane...

Les dessins sont très typés shônen, avec de nombreux aplats blancs et noirs et des traits bruts et simples, loin des graphismes plus détaillés d'autres titres des mêmes mangakas. On apprécie le chara-design simple et expressif, et le travail sur les décors, très évocateur des différents mondes que nos héros traversent.
Le récit est très dynamique et l'on a déjà de nombreux combats dans ce premier volume, auxquels on reprochera, malgré leur originalité, un côté un peu brouillon et fouillis dans la mise en page des planches.

L'ambiance par contre est très bien réussie, bourrée d'humour, amenant petit à petit une certaine complicité entre nos héros qui apprennent à se découvrir grâce à la mascotte terriblement drôle Mokona! Le ton de l'histoire devient cependant plus grave et émouvant quand il le faut, notamment lorsque Shaolan découvre les conséquences du prix qu'il a payé pour avoir une chance de sauver Sakura.

Par ailleurs, la particularité du titre tient à un concept originel imaginé par les Clamp, à savoir le crossover avec d'autres personnages tirés de leurs précédentes séries.
En effet, puisque les règles de Tsubasa impliquent que l'on peut retrouver d'un monde à l'autre des personnes ayant la même âme et le même physique tout en étant différentes, vous retrouverez ainsi dans ce premier tome des têtes connues de CardCaptor Sakura, Magic Knight Rayearth, X-1999... sans que ce ne soit non plus les mêmes personnes!
Les fans du studio Clamp retrouveront donc avec plaisir tous ces petits clins d’œil glissés à leur attention! Mais que les néophytes se rassurent, le repérage de ces crossovers ne change rien à la compréhension de l'histoire.

Par contre, dès ce premier tome on croise la Sorcière des Dimensions, Yûko, accompagnée de Watanuki, tous deux héros de xxxHOLiC. Et il est quasi-indispensable de lire cette série pour comprendre tous les tenants et aboutissants de Tsubasa Reservoir Chronicle (pas pour le moment, mais sur la fin des deux séries). En effet, il faut savoir qu'au Japon les deux titres ont été pré-publiés en même temps dans deux magazines différents, en entrecroisant parfois les intrigues, ce qui prendra tout son sens lors de la résolution de celles-ci.

Un mot sur l'édition enfin! Cette réédition en volumes doubles s'avère très économique puisque pour deux tomes, il vous en coûtera 10,90€ au lieu de 13,90€ (6,95€ x 2) pour la première édition. L'opération est d'autant plus rentable que certains tomes de l'édition simple sont aujourd'hui épuisés et difficiles à trouver.

Sur la qualité de cette édition en elle-même, il n'y a pas grand chose à signaler. Les deux tomes sont simplement collés l'un à la suite de l'autre, avec le même matériel que pour l'édition simple (la traduction ne semble pas avoir été retravaillée). La couverture est souple, à l'instar des autres rééditions doubles de chez Pika (Le Nouvel Angyo Onshi, Card Captor Sakura...).

Concernant les pages couleurs à l'intérieur, on retrouve deux illustrations: la même qu'en couverture avec Shaolan (on le voit de plein-pied cette fois, mais toujours sur une page alors que l'illustration d'origine est sur une double-page), ainsi qu'une mise en scène du prêtre Yukito (cette fois sur une double-page, conformément à l'illustration d'origine).

Ces deux illustrations, inédites en France, correspondent aux couvertures des tomes 1 et 6 de l'édition deluxe japonaise. En échange évidemment, on perd par contre les illustrations de couvertures des tomes 1 et 2 de l'édition simple.
Pour les fans de la série, sachez cependant que toutes les illustrations des couvertures japonaises (simple et deluxe) sont disponibles dans les deux artbooks officiels intitulés "Album de Reproductions".

Finalement, le seul bémol de cette réédition double de Tsubasa Reservoir Chronicle vient du papier fin qui manque de blancheur - mais le même reproche pourrait être fait au niveau de l'édition simple (qui a même déjà jauni au fil des années).

En conclusion, si vous possédez déjà cette série en version simple, vous ne gagnerez rien de plus en rachetant celle-ci et vous pouvez passer votre chemin. Pour les autres, autant profiter de cette réédition si vous n'aviez pas encore découvert la série!
En effet Tsubasa Reservoir Chronicle est un excellent shônen prenant et plein d'imagination, qui nous transporte à la lecture et séduit par son intrigue déjà bien construite et clairement mise en place, et par ses personnages variés et charismatiques. Une bonne occasion de (re-)découvrir la série!

En bref

8
Tsubasa Reservoir Chronicle
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire