8
Pas à Pas

par Sorata le ven. 14 juin 2013 Staff

Dans cet ultime tome de Pas à Pas, on retrouve nos deux héroïnes en pleine recherche d’un nouvel appartement. Elles décident donc d’emménager dans un petit duplex situé au-dessus d’une librairie où travaille une jeune adolescente qui tombe rapidement sous le charme d’Otome. En outre, Minato reçoit par courrier, une nouvelle qui risque de tout chambouler…
Ce troisième et dernier tome s’attarde sur les projets futurs de notre couple. Minato ne peut s’empêcher de raisonner la jeune Otome qui se verrait bien en une simple femme au foyer. Mais une nouvelle inattendue va venir contrarier les plans de la jeune fille. Ken Kurogane reste donc fidèle à ses deux premiers tomes. Il continue de distiller les petits traquas du quotidien de ce couple quelque peu atypique, mais tellement attachant. L’auteur utilise à merveille des éléments perturbateurs qui permettent à Pas à Pas de ne pas sombrer dans l’ennui. Finalement, on prend un réel plaisir à suivre la construction progressive de ce foyer qui sera sans aucun doute très chaleureux et rempli d’amour.

Il est d’ailleurs intéressant de noter que dans la postface écrit par l’auteur, on apprend que ce dernier avait pour objectif de ne pas utiliser le verbe aimer. Sans trop nous expliquez pourquoi, Ken Kurogane a tout de même choisi d’utiliser ce mot tout au long de l’œuvre. J’aime à penser, que comme nous, lecteurs, il s’est laissé transporter par l’amour simple et généreux partagé par Otome et Minato.

Finalement, le seul défaut de ce manga est, à mon sens, son style graphique tout en rondeur, même si, je dois l’avouer, celui-ci s’accorde très bien avec l’atmosphère de cette romance. Ce t effet permet au passage d’atténuer la grande différence d’âge entre les deux amantes, mais j'aurais préféré des traits plus affirmés pour rendre le tout encore plus réaliste.

En bref, plus qu’un simple yuri, Pas à Pas est une œuvre qui mérite notre attention. A travers une histoire d’amour très douce et des scènes de la vie de tous les jours, l’auteur nous rappelle que le plus grand des bonheurs c’est de vivre le plus simplement du monde avec la personne que l’on aime.

En bref

8
Pas à Pas
Sorata Suivre Sorata Toutes ses critiques (140)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire