Critique Manhwa Mes chères filles #8

6
Mes chères filles

par Sherryn le jeu. 16 mai 2013 Staff

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il aura fallu s'armer de patience pour découvrir la suite de ce manga. Voilà une année entière que l'on attendait le huitième tome ; au moins, cela a le mérite de nous faire espérer qu'on verra la fin un jour, même un jour lointain... !

Ce sont Meg et Greg qui tiennent la vedette dans ce volume. Beth se trompe-t-elle en affirmant que Greg ne cherche qu'à profiter de sa soeur, et va-t-elle vraiment ne faire souffrir personne en cherchant à les séparer ? C'est ce que l'avenir nous dira.

Ce manga est à lire pour toutes les personnes appréciant les romances historiques mettant en scène la noblesse ancienne, avec ses pensionnats et ses codes d'honneur car il en ressuscite parfaitement l'atmosphère et dresse une intrigue romancée à souhait. La narration est très bonne, alternant entre émotion et humour, avec clarté et sans exagération.

Plus que tout, le graphisme est vraiment agréable à l'oeil, car fin et détaillé ; on apprécie également les bonus de fin de volume, dans lesquels l'auteur pointe certains objets présents dans les détails de ses dessins, et leur associe leur utilité effective dans les temps de jadis. Elle s'est donc largement documentée et c'est sympathique de sa part de nous le faire partager.

Ce sunjeong bénéficie d'un vrai soin quant à son dessin, ses personnages et sa façon de les mettre en scène. Certes, il ne plaira qu'aux fans du genre, mais il est à peu près certain que ceux-ci existent et qu'il y a en France de nombreuses lectrices qui seraient surprises en bien si elles prenaient la peine de se pencher sur cette oeuvre. Il est dommage que cette série ne parvienne pas à trouver son public, car elle a pourtant largement le potentiel de le toucher.

En bref

6
Mes chères filles
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire