8
Black Bird

par Suiginto le mar. 19 févr. 2013 Staff

Ce tome clôt l'arc narratif entamé dans le précédent volume, et marque probablement le meilleur passage que l'on ait lu jusqu'ici.

Entre Misao qui a bien mûri et qui est prête enfin à se battre pour son amour, Kyô toujours aussi classe et tenace, et le grand méchant, Shô, qui prend enfin de l'épaisseur grâce à des flashbacks sur son passé, puis une narration de son point de vue, on peut dire que l'auteur a enfin mis ses meilleures cartes scénaristiques sur la table pour nous proposer une véritable confrontation, poignante et pleine d'action et de suspense.

En plus de ça, sans spoiler, je précise qu'on a deux retournements de situation (bien qu'un peu attendus, pour ma part), et ça, c'est le genre de claque qui fait du bien au récit et qui nous donne vraiment envie de découvrir la suite...!

Après toutes ces péripéties dans la famille des tengus, c'est le retour à la vie normale pour Misao, avec l'épisode (classique dans les shôjôs) de la St Valentin. Puis le tome se termine sur un rebondissement qui sent vraiment le passage grotesque et sorti de nulle part et qui me fait émettre des doutes sur la suite...

Enfin après un tome aussi excellent, on ne va pas faire la fine bouche et faire plutôt confiance à l'auteur pour la suite!

En bref

8
Black Bird
Suiginto Suivre Suiginto Toutes ses critiques (720)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire