8
Vinland Saga

par Sherryn le sam. 15 déc. 2012 Staff

On l'aura attendu, ce onzième tome de Vinland Saga !

Replonger dans ce titre historique relativement dur est un vrai plaisir. La claque se fait d'abord au niveau graphique : impossible de ne pas rester admiratif devant ces planches tracées avec une minutie extrême, chaque détail étant soigné. On pense bien sûr au trait réaliste des personnages, chaque visage ayant sa propre forme de façon bien marquée, mais aussi aux costumes, et plus encore aux décors. Pièces en désordre, foules, paysages : tout ce que dessine Makoto Yukimura représente une somme impressionnante de petits détails tracés avec beaucoup de soin.

Quant à l'intrigue, elle se disperse un peu entre tout ce qu'elle essaie de montrer simultanément : le nouvel avenir de Thorfinn qui se dessine petit à petit, le bon vieux Leif qui est décidé à le retrouver, le devenir de Knut dont l'esprit n'est pas en paix mais qui conserve des projets à réaliser, et ce fameux esclave en fuite on ne saura presque rien pour le moment. Au final, à force de vouloir tout montrer en même temps, l'intrigue n'avance quasiment pas sur chacun de ces points, ce qui peut être un poil frustrant.

Néanmoins, la densité de la narration parvient à estomper ce défaut durant la lecture, très prenante et intense. Chaque passage nous apprend ou nous fait deviner quelque chose sur la suite, si bien que l'on n'a qu'un désir : la connaître. Par ailleurs, on se réjouit de retrouver quelques passages d'action qui, bien que brefs, nous rappellent l'excellence de la première partie à ce niveau-là.

Mention également à l'effort fourni par l'éditeur sur la traduction des onomatopées. Le fait d'avoir totalement gommé les onomatopées japonaises pour les remplacer entièrement par du français permet à la fois la compréhension de l'action et la conservation d'une certaine clarté graphique. De même, la police d'écriture dans les bulles est très agréable car archi-lisible. Dans l'ensemble, l'édition est soignée et fait honneur à cet excellent manga.

Malgré un changement d'optique qui avait pu être perturbant de prime abord, Vinland Saga reste un très bon manga, qui à travers la violence présente dans la première partie, fait maintenant preuve d'une humanité d'autant plus marquée.

En bref

8
Vinland Saga
Sherryn Suivre Sherryn Toutes ses critiques (857)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire