Critique Manga Crash ! #7

7
Crash !

par Den d Ice le jeu. 4 oct. 2012 Staff

Ce nouveau tome est assez particulier car il signe la fin d'une étape. En effet, l'auteure annonce qu'à partir du tome suivant, une nouvelle ère débutera avec une nouvelle héroïne ! En attendant, cet opus de Crash ! permet de mettre en lumière le plus effacé des principaux protagonistes, Yugo.

Rien ne va avec Yugo, le "beau gosse" des Crash ! Il annonce inopinément son départ du boy's band, s'étant lassé de cette gloire ! Hana et les membres paniquent et le futur du groupe semble compromis, surtout qu'aucun membre ne veut continuer sans lui... Mais cette raison invoquée par Yugo est-elle véridique ?

Après avoir mit en lumière chaque membre du groupe, sauf Yugo, il était à prévoir qu'il serait au cœur de l'action dans ce volume. Bien que prévisible, ce personnage se distingue de part la première crise interne au groupe. Cet arc, si je puis dire, permet enfin de situer Yugo, d'avoir l'impression que c'est un personnage à part entière, qu'il est doté d'une identité spécifique, qu'il n'est pas qu'un pion dans le grand nombre de héros de ce shojo.
Sa personnalité affirmée, on se prend évidemment d'affection pour ce jeune homme. L'image de "sois beau et tais-toi" s'estompe et laisse entrevoir un passé douloureux justifiant de ses actes. Fort heureusement, Yuka Fujiwara ne tombe pas dans la facilité du larmoyant et son approche du passif de Yugo permet réellement de le mettre en avant sans trop en faire. Un moment fort sympathique qui entraînera une cohésion du groupe d'autant plus forte.

Le temps que l'arc Yugo trouve sa conclusion, on assiste au développement individuel des autres membres du groupe. Bien que ce passage soit très succin (dommage d'ailleurs) il permet d'entrevoir de nouvelles directions scénaristiques pour la suite de Crash !.

Enfin, le dernier tiers du tome est une histoire courte Good Game. Je ne vais pas m'éterniser dessus, tant ce récit est sans intérêt. Seul le graphisme est séduisant, même l'humour vole au raz des pâquerettes. A destination des plus jeunes lectrices/lecteurs.

En définitive, ce nouvel opus est dans la continuité des volumes précédents : réussi et divertissant ! Encore une fois Yuka Fujiwara nous prouve qu'elle est capable de gérer un shojo avec de nombreux protagonistes, sans rendre son scénario inintéressant, et sans léser son graphisme. Si vous n'avez pas encore adopté Crash !, il serait tant d'y jeter un œil ! Rendez-vous au tome 8, qui promet de sacrées surprises...

En bref

7
Crash !
Den d Ice Suivre Den d Ice Toutes ses critiques (870)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire