6
Ethnicity 01

par ivan isaak le lun. 24 sept. 2012 Staff

Après les 4 volumes de 7 milliards d'aiguilles et les 3 d'Ethnicity 01, force est de reconnaitre que si Nobuaki Tadano a ce petit truc en plus, cette différence qui font de ces titres des oeuvres intéressantes et de son graphisme une curiosité, la réussite est encore loin d'être totale et la conclusion de ses titres est largement perfectible. C'est la conclusion que l'on tire de la lecture de ce 3ème et dernier volume d'Ethnicity 01.

Les deux premiers volumes de la série avaient permis de mettre en place un monde futur, avec ses règles, ses lois, son passé, son histoire. On appréciait de pouvoir découvrir petit à petit les différents secrets cachés par Sensoram et la curiosité nous faisait espérer de jolies surprises. Malheureusement, les révélations de cet ultime tome ne provoquent pas la bonne impression espérée et donnent même l'impression d'un fin précipitée, aux évènements successifs enchainés sans temps morts. La vérité sur Ethnicity 01 n'émeut pas, le destin des habitants de Sensoram nous est indifférent et le monde de la petite Niko semble toujours posséder beaucoup de zones d'ombres.

On referme donc ce volume plutôt frustrés et déçus, même si l'auteur possède clairement quelque chose qui nous poussera à nous procurer son prochain titre. Décevant, mais pas inintéressant.

En bref

6
Ethnicity 01
ivan isaak Suivre ivan isaak Toutes ses critiques (1061)
Partager :
Commentaires sur cette critique (0)
Laissez un commentaire